PHOTOGRAPHIE DE NUIT

Astrophotographie : astuces pour photographier le ciel nocturne et les étoiles

Un guide pour photographier des clichés stellaires du ciel nocturne, du meilleur moment pour capturer la Voie lactée aux réglages, appareils photo et objectifs recommandés.
Canon Camera
Rien n'est plus envoûtant que de sortir pour admirer les étoiles dans le ciel la nuit. De nos jours, grâce aux progrès de la technologie des appareils photo, il est plus facile que jamais de sortir pour capturer les merveilles du ciel nocturne.

Ici, nous explorons le fonctionnement de l'astrophotographie, et l'équipement nécessaire à la photographie de nuit. Nous vous conseillons également sur la façon de photographier des séquences en time-lapse et des traînées d'étoiles, et partageons les meilleures techniques pour la photographie de nuit et les meilleurs réglages à utiliser sur l'appareil photo.

1. Consultez le bulletin météorologique

Avant de sortir pour prendre des photos, n'oubliez pas de vérifier les prévisions météorologiques, car il faut un ciel nocturne bien dégagé pour réaliser des clichés d'étoiles très nets. Cela dit, une couverture nuageuse partielle peut en fait accentuer l'atmosphère de vos images d'un ciel nocturne, alors soyez créatif et utilisez la météo à votre avantage. Gardez un œil sur le vent : si les nuages sont relativement immobiles, ils ne seront pas trop flous sur les photos où vous utilisez une longue exposition.

Emportez des batteries de rechange et des cartes mémoire, une lampe frontale et des vêtements chauds. N'oubliez pas de garder les batteries dans vos poches, car elles se déchargent plus rapidement quand elles sont exposées au froid.

2. Trouvez le bon emplacement et choisissez le bon moment

Un ciel nocturne étoilé, l'horizon strié d'orange et un sapin à peine visible au premier plan à gauche.

L'astrophotographie requiert de la patience et quelques recherches. Pour obtenir les meilleurs résultats, il vous faudra trouver la combinaison adéquate pour ce qui est de la météo, du lieu, de l'heure et de la date de la prise de vue. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 22 mm, 8 s, f/3,5 et ISO 1250. © Ulla Lohmann

La Voie lactée dans le ciel nocturne avec une silhouette d'arbre mort au premier plan.

Les étoiles, et la magnifique Voie lactée en particulier, sont difficiles à voir dans les endroits où la pollution lumineuse est forte. La campagne ou les régions sauvages à proximité vous donneront un énorme avantage pour photographier le ciel nocturne. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm F2L USM à 28 mm, 30 s, f/2 et ISO 3200.

Pour obtenir les meilleures photos du ciel nocturne, vous devrez vous rendre dans la nature et à l'abri de toute pollution lumineuse. Recherchez un endroit calme sans éclairage artificiel. Les lumières de la ville domineront les étoiles, mais il en sera de même d'une pleine lune, voire d'une demi-lune. Il vous faut donc consulter votre calendrier lunaire lorsque vous planifiez votre séance photo d'étoiles.

Le meilleur moment pour photographier la Voie lactée dans l'hémisphère nord se situe entre mars et septembre, lorsqu'elle apparaît le plus haut dans le ciel. Essayez de photographier entre minuit et 5 heures du matin, idéalement les nuits de nouvelle lune. La saison de la Voie lactée dure plus longtemps dans l'hémisphère sud, de février à fin octobre.

3. Testez différents réglages de l'appareil photo

Silhouettes de formations rocheuses orange escarpées sur un ciel nocturne étoilé.

Vous devrez vous familiariser avec les réglages de votre appareil photo pour réussir à photographier des étoiles la nuit. N'hésitez pas à faire des tests et essayer différentes combinaisons de réglages pour voir les effets qu'elles ont sur vos images de ciel nocturne. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon EF 14mm f/2.8L II USM à 15 s, f/2,8 et ISO 3200.

Pour photographier des ciels étoilés, vous devez maîtriser parfaitement votre appareil photo, alors sélectionnez le mode Manuel (M) et essayez certains des différents réglages détaillés ci-dessous :

  • Vitesse d'obturation : les étoiles bougent pendant que la Terre tourne. Aussi, si vous voulez capturer des points de lumière nets, réglez votre vitesse d'obturation sur un maximum de 20 secondes. Avec une vitesse d'obturation plus lente, les étoiles apparaîtront sous forme de traînée.
  • Ouverture : vous devrez également utiliser un réglage d'ouverture plus large. L'appareil photo laissera ainsi passer le plus de lumière possible tout en conservant une durée d'exposition relativement courte. Gardez à l'esprit qu'une grande ouverture entraîne une faible profondeur de champ ; tout objet au premier plan sera alors flou.
  • ISO : le troisième facteur ayant des conséquences sur l'exposition de vos photos est le réglage ISO. Plus la valeur ISO est élevée, plus votre capteur sera sensible à la lumière pénétrant par l'ouverture. Mais si vous allez trop loin, vos images commenceront à être granuleuses. Assurez-vous que vous êtes satisfait de votre ouverture et de votre vitesse d'obturation avant de tester vos réglages ISO. Essayez d'abord une sensibilité ISO de 1600 et effectuez des ajustements pour voir comment ces derniers affectent le résultat.
Un ciel nocturne étoilé avec une formation rocheuse orange au premier plan.

Le passage à un capteur plein format vous permet de capturer d'excellentes images dans des conditions de basse lumière. Les sensibilités ISO maximales élevées du Canon EOS RP et de l'EOS R6 permettent de conserver les détails et les couleurs avec un minimum de bruit. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm F2L USM à 28 mm, 15 s, f/2 et ISO 3200.

4. Utilisez une mise au point parfaite lorsque vous photographiez des étoiles la nuit

La photographie d'un ciel nocturne peut remettre en question les capacités d'autofocus de n'importe quel appareil photo. Envisagez de passer à la mise au point manuelle en activant l'interrupteur AF/MF sur le barillet de votre objectif Canon. Les appareils photo hybrides tels que le Canon EOS R6 et l'EOS RP offrent un aperçu agrandi de la scène dans le viseur électronique et sur l'écran arrière, permettant une mise au point manuelle ultraprécise. Autre avantage : la luminosité de l'image du viseur est automatiquement augmentée. Vous pouvez profiter des mêmes avantages avec les reflex tels que le Canon EOS 90D en composant vos photos en mode Visée par l'écran à l'aide de l'écran LCD arrière.

Les appareils photo qui augmentent le nombre de millions de pixels, tels que le Canon EOS R5, peuvent avoir un impact énorme sur la photographie du ciel nocturne, vous permettant de conserver des détails ultrafins lorsque vous photographiez les étoiles. Il sera possible de voir la différence entre les étoiles les plus petites qui seront clairement visibles, ou celles manquantes. Ce niveau de détail est particulièrement important si vous souhaitez imprimer vos images de ciel nocturne étoilé*.

5. Sélectionnez le meilleur objectif pour l'astrophotographie

Silhouettes d'arbres sur un ciel nocturne étoilé.

Objectif révolutionnaire pour l'astrophotographie, le Canon RF 28-70mm F2L USM dispose d'une valeur d'ouverture extrêmement grande sur toute sa plage focale, rivalisant avec celle de nombreux objectifs à focale fixe « lumineux ». Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm F2L USM à 28 mm, 75 s, f/2 et ISO 1600.

Silhouette de grands palmiers sur la Voie lactée dans le ciel nocturne.

Un ultra grand-angle et une grande ouverture sont nécessaires pour capturer la vaste étendue de la Voie lactée sur un appareil photo. Pour ce faire, il vous faut généralement un objectif volumineux, lourd et très coûteux, mais le Canon RF 16mm F2.8 STM est relativement léger, compact et abordable : il est donc idéal pour s'adonner à l'astrophotographie sans casser sa tirelire. Photo prise avec un Canon EOS R6 équipé d'un objectif Canon RF 16mm F2.8 STM à 25 s, f/2.8 et ISO 6400.

Les objectifs dotés d'une « grande » ouverture sont toujours préférables pour la photographie d'étoiles, et ils ne sont pas nécessairement coûteux. Le Canon RF 35mm F1.8 Macro IS STM est un superbe objectif d'astrophotographie, par exemple. L'angle de champ modérément large de cet objectif couvre une grande partie du ciel nocturne, tandis que l'ouverture lumineuse capte beaucoup de lumière. La stabilisation optique de l'image, quant à elle, permet des prises de vue nocturnes à main levée. Pour capturer des clichés encore plus vastes de la Voie lactée, le Canon RF 16mm F2.8 STM est idéal : il combine un champ visuel ultralarge et une ouverture rapide avec une construction compacte.

Si vous préférez la polyvalence supplémentaire d'un objectif zoom, le Canon RF 24-105mm F4-7.1 IS STM peut vous offrir un champ visuel généreusement large et une distance focale de téléobjectif : ce modèle peut donc également servir pour les portraits et la faune. Il dispose également d'une stabilisation d'image, vous permettant de ralentir la vitesse de l'obturateur lors de la prise de vue à main levée. Pour les photographes qui souhaitent une qualité encore plus élevée à cette plage focale, le Canon RF 24-105mm F4L IS USM offre une optique de série L de qualité professionnelle et très robuste.

Le Canon RF 28-70mm F2L USM est un zoom standard spectaculaire pour l'astrophotographie, avec une ouverture maximale de f/2 incroyablement lumineuse. Pour un vue plus large en grand-angle, là où quelques millimètres suffisent, essayez le Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM.

Le Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM, un zoom ultra grand-angle vous permet de capturer de nombreuses étoiles du ciel nocturne, tout en bénéficiant d'une grande valeur d'ouverture et d'une plage focale flexible. Plus compact, le Canon RF 14-35mm F4L IS USM est une bonne alternative : une ouverture seulement inférieur d'une valeur de diaphragme avec un angle de champ encore plus grand. Découvrez pourquoi les objectifs RF peuvent vous donner l'avantage lors de vos prises de vue de nuit dans notre guide du meilleur équipement Canon pour la photographie en basse lumière*.

Si vous êtes à la recherche d'un zoom économique pour votre reflex au format APS-C, le Canon EF-S 17-55mm f/2.8 IS USM offre une qualité d'image impeccable et une ouverture lumineuse constante de f/2,8, ce qui est inhabituel pour un objectif de cette catégorie

6. Améliorez la composition du ciel nocturne

Arche de la Voie lactée surplombant les rives rocheuses d'un lac.

Un cliché de ciel étoilé peut souvent être amélioré si vous ajoutez le paysage environnant dans votre photo. Cela vous permettra d'ajouter un élément unique sur vos images et fera que votre travail se démarque par rapport aux autres photographies de ciel nocturne. Photo prise avec un Canon EOS 6D (aujourd'hui remplacé par le Canon EOS 6D Mark II) à 20 mm, 30 s, f/2,8 et ISO 5000.

Silhouette d'un arbre pointu sur un ciel nocturne étoilé.

Essayez de cadrer votre photo de manière à ce que pendant que l'appareil photo est orienté vers le ciel, un grand élément du premier plan, comme une formation rocheuse ou cet arbre, se profile dans le cadre. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm F2L USM à 28 mm, 30 s, f/2 et ISO 3200.

Améliorez votre photographie de ciel nocturne en incluant d'autres éléments pour apporter davantage d'intérêt visuel : les bâtiments, les arbres, les montagnes ou les lacs réfléchissants sont tous de bonnes options. Parfois, les étoiles photographiées seules peuvent donner des images qui manquent de perspective ou de personnalité, alors cherchez toujours quelque chose d'unique que vous pouvez photographier pour l'ajouter à votre image.

Une technique traditionnelle pour conserver la netteté d'une scène du premier plan à l'arrière-plan consiste à régler l'objectif sur sa distance hyperfocale, mais cela n'est pas pratique avec de nombreux objectifs modernes dépourvus d'échelle des distances de mise au point. Vérifier différentes zones sur l'écran arrière de l'appareil photo avec un aperçu agrandi permet une mise au point manuelle précise, mais étant donné la faible profondeur de champ aux grandes ouvertures, il peut être impossible d'obtenir la mise au point sur toute la scène. Une alternative consiste à prendre deux photos ou plus avec des réglages de mise au point et d'exposition différents, adaptés séparément aux zones de premier plan et au ciel étoilé lointain, puis de les fusionner en une image unique avec un programme d'édition comportant des masques de calque, comme Adobe Photoshop.

Si vous préférez tout capturer en une prise de vue unique, mais que les zones de premier plan sont très sombres, essayez de les éclairer avec un flash tel que le Canon Speedlite 430EX III-RT, en déclenchant ce dernier à plusieurs reprises pendant une longue exposition. Vous pouvez également faire preuve de créativité en balayant la lumière sur des objets et des zones d'intérêt spécifiques au premier plan lors d'une longue exposition avec une torche, ou même sur les phares de votre voiture si vous l'avez prise pour vous rendre sur un site de prise de vue.

7. Capturez des images de traînées d'étoiles

Capturer des lignes de lumière sublimes montrant le mouvement des étoiles est un défi, mais vous pouvez maîtriser la technique en suivant quelques étapes simples. Commencez par localiser le pôle Nord, ce qui est facilement réalisable à l'aide d'une application de carte du ciel sur votre smartphone. Positionnez-vous de manière à ce que le pôle Nord (ou le pôle Sud si vous êtes dans l'hémisphère sud) soit le point focal de votre photo et en utilisant une longue exposition, le motif circulaire se formera autour d'un emplacement central. N'oubliez pas que pour toute photo en exposition longue, il est important d'utiliser un trépied pour éviter le flou de mouvement.

Les étoiles n'émettant pas beaucoup de lumière, utilisez une sensibilité ISO élevée (800, 1600 ou plus) pour produire des traînées d'étoiles claires. Faites plusieurs essais avant de tenter une exposition longue, car plus la valeur ISO est élevée, plus vos images risquent de présenter du « bruit ».

Même si 24 heures sont nécessaires pour que les étoiles effectuent une rotation complète dans le ciel, l'apparition d'un effet de traînée d'étoiles en cercle complet peut être obtenue avec une longue exposition d'environ 60 à 90 minutes. Si vous photographiez dans l'hémisphère nord, localiser l'étoile polaire dans le ciel nocturne vous donnera un point de référence autour duquel les étoiles sembleront tourner.

La vitesse d'obturation la plus lente disponible sur de nombreux appareils photo est de 30 secondes. Par conséquent, il vous faudra utiliser le réglage d'exposition Pose longue en mode manuel (M). Cela vous permet de garder l'obturateur ouvert aussi longtemps que vous le souhaitez. Réglez la mise au point sur l'infini et, une fois prêt, essayez une exposition d'environ 30 minutes. Puis observez à nouveau vos images. Avant d'arriver à vos fins, il vous faudra un peu de patience et effectuer probablement plusieurs essais.

Une autre option consiste à créer une vidéo en time-lapse du ciel nocturne. De nombreux appareils photo Canon, y compris le Canon EOS R6, l'EOS R5 et l'EOS 90D, disposent d'un mode d'enregistrement vidéo en time-lapse, et d'un intervallomètre intégré. Montez votre appareil photo sur un trépied et sélectionnez une vitesse d'obturation d'environ 20 secondes ou plus, en réglant votre ouverture et ISO en conséquence (f/4 et ISO 640 semblent bien fonctionner). Faites un essai de prise de vue et examinez votre cliché, puis apportez les modifications nécessaires à vos réglages d'exposition. Ensuite, configurez l'intervallomètre pour prendre des photos successives toutes les deux minutes environ.

La durée totale d'enregistrement de la séquence dépendra de la durée que vous souhaitez pour votre vidéo en time-lapse du ciel nocturne, et pour la cadence d'enregistrement des images. Par exemple, une séquence totalisant 60 clichés à une cadence d'enregistrement des images de 30 im./s se traduira par une vidéo en time-lapse de deux secondes.

Une bonne vidéo time-lapse en mode étoile peut être surprenante, vous aurez l'impression que le ciel tourne petit à petit devant vos yeux. Si vous avez de la chance ou si vous prévoyez d'aligner vos images avec une pluie de météorites, des étoiles filantes traverseront votre cadre, et la galaxie sera encore plus sublime. Découvrez comment les pros capturent ce magnifique spectacle céleste dans notre guide pour photographier les pluies de météorites*.


Écrit par Matthew Richards


* Disponible dans certaines langues uniquement.
Adobe et Photoshop sont des marques déposées ou des marques commerciales d'Adobe aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.

Produits associés

Articles liés

  • Gros plan de la pleine lune au-dessus d'un arbre solitaire dans un champ.

    TECHNIQUES DE PHOTOGRAPHIE DE NUIT

    8 conseils pour photographier une super lune

    Découvrez comment photographier l'un des plus beaux ciels nocturnes.

  • TECHNIQUES D'ÉCLAIRAGE

    Conseils pour la photographie en basse lumière

    Découvrez comment prendre des photos en basse lumière et l'équipement Canon idéal pour la photographie de nuit.

  • PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE

    À la recherche des aurores boréales

    Joignez-vous à Markus Morawetz et sa famille dans un voyage de 9000 km avec le Canon EOS R.

  • Des feux d'artifice multicolores explosent dans le ciel sombre au-dessus d'un pont, illuminant l'eau en contrebas.

    PHOTOGRAPHIE DE FEUX D'ARTIFICE

    10 conseils pour photographier des feux d'artifice

    Équipement, techniques et composition : les meilleurs conseils pour photographier les feux d'artifice.