Article

Économie circulaire, politique environnementale et opportunités commerciales

Économie circulaire, politique environnementale et opportunités commerciales

Canon Camera

L'économie circulaire sans compromis : comment l'évolution de l'approche de l'approvisionnement pourrait permettre de réaliser des économies tout en sauvant la planète.

La moitié des émissions totales de gaz à effet de serre et 90 % de la perte de la biodiversité résultent de l'extraction des ressources et de la transformation des matériaux, des aliments et des combustibles. Et pourtant, selon les prévisions, l'utilisation mondiale des matières premières devrait doubler d'ici 20601. Il est donc essentiel pour les entreprises d'adopter des pratiques qui minimisent autant que possible les déchets. L'une des actions clés de cette démarche consiste à adopter l'économie circulaire.

Selon la Fondation Ellen MacArthur, une économie circulaire est « fondée sur les principes d'élimination des déchets et de la pollution, de prolongement de l'utilisation des produits et matériaux et de régénération des systèmes naturels ».

Les entreprises sont au cœur de la transition d'une économie linéaire vers une économie circulaire. En intégrant les principes de la circularité au cœur de la prise de décision en entreprise, par exemple par l'adoption de principes d'approvisionnement durable, les organisations peuvent à la fois réduire leurs coûts et respecter leurs engagements en matière de responsabilité sociale.

La remanufacture : le nouveau « neuf »

C'est bien d'avoir les meilleures intentions en matière de réutilisation et de recyclage, mais les bonnes pratiques acceptées au travail peuvent faire obstacle à l'adoption de politiques environnementales soutenant une véritable évolution des comportements. Lors d'un récent séminaire en Suède sur l'approvisionnement et le développement durable, il est apparu que les produits avec des pièces recyclées étaient souvent disqualifiés parce qu'ils ne respectaient pas les normes des produits neufs sortis d'usine2.

De telles normes peuvent inciter les services d'approvisionnement à ignorer la possibilité de mettre à niveau ou de réparer des appareils existants, ce qui entraîne un gaspillage excessif et des coûts inutiles. Pour les mêmes raisons, ces équipes se demandent rarement comment prolonger la durée de vie de leur matériel de bureau ou comment le mettre au rebut de manière appropriée.

Les entreprises doivent comprendre qu'un produit « non neuf » n'est pas nécessairement de qualité moindre. S'il est important pour toute entreprise de bénéficier des technologies les plus adaptées, ces technologies ne sont pas forcément les plus récentes. La clé, c'est la granularité. Une bonne compréhension des besoins spécifiques des employés permet de mieux déterminer de quels appareils informatiques ils ont besoin. Pour certains, une vitesse et une polyvalence ultimes seront essentielles ; pour d'autres, la productivité ira de pair avec un appareil sûr et fiable, parfaitement intégré au flux de travail.

Comprendre les appareils remanufacturés

C'est tout l'intérêt des appareils remanufacturés. Contrairement aux produits reconditionnés ou d'occasion, le processus de démontage et de reconstruction avec un mélange de pièces neuves et anciennes nettoyées, suivi de tests rigoureux, redonne aux appareils un aspect neuf. Même le compteur est remis à zéro. Par conséquent, ces produits représentent des économies considérables par rapport aux appareils « neufs », tant en termes pratiques qu'environnementaux. Et surtout, pour les entreprises, ils ne font aucun compromis entre performances et développement durabilité.

La gamme imageRUNNER ADVANCE EQ80 de Canon met ces principes en pratique en sélectionnant les modèles les mieux vendus ces dernières années et en les reconstruisant de manière complète, en s'appuyant sur une longue expertise dans le domaine de la fabrication pour produire des périphériques multifonctions de haute qualité à un prix abordable.

Chaque produit de la gamme EQ80 est fabriqué en utilisant au minimum 80 % de composants déjà existants. Nous pouvons ainsi réduire de 80 % les émissions de CO2 associées à la fabrication, tout en contribuant à l'économie circulaire. De plus, à l'instar de l'ensemble de notre catalogue d'appareils Canon, la gamme EQ80 offre diverses options et fonctionnalités, de l'impression monochrome A3 à l'impression couleur, avec des vitesses d'impression rapides de 25 à 75 ppm et une réduction de la consommation de matière première pouvant atteindre 80 %.

Tous ces appareils sont vendus comme neufs avec une nouvelle garantie et un nouveau numéro de série. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de les exclure du réseau d'imprimantes d'une entreprise : intégrant le dernier micrologiciel et des fonctions de sécurité standard robustes, ils fonctionnent en tant que membres à part entière d'un parc d'imprimantes, pour répondre à tous les besoins professionnels de façon efficace et rentable.

Vue d'ensemble

Par le biais de notre philosophie d'entreprise, le « Kyosei » (vivre et travailler ensemble pour le bien commun), les principes de développement durable et de responsabilité ont été intégrés à nos valeurs dès le premier jour. Depuis que nous avons commencé la remanufacture il y a plus de 20 ans, nous avons constamment appliqué nos innovations techniques et nos améliorations continues à nos gammes. Nous sommes aujourd'hui le seul fabricant d'équipement d'origine à proposer des appareils remanufacturés. Cela signifie également que nous avons devancé la législation récente avec notre gamme imageRUNNER ADVANCE EQ80 : ainsi, l'UE a récemment étendu les règles de « droit de réparation » aux appareils tels que les lave-vaisselle et les réfrigérateurs. À partir de 2021, les fabricants devront fournir des pièces de rechange pendant 10 ans afin que les appareils puissent être réparés plutôt que remplacés.

Les nations de toute l'UE cherchent à trouver de nouvelles façons d'inscrire l'économie circulaire dans leurs lois. Pour la fourniture et l'achat de nombreux produits, des pièces automobiles aux technologies grand public, il convient de prendre en compte des aspects tels que la recyclabilité, l'utilisation de matériaux recyclés, la remanufacture et la réparabilité. En effet, depuis 2009, l'UE s'est efforcé d'établir un cadre pour l'établissement d'exigences d'écoconception pour les produits liés à l'énergie, afin d'améliorer leurs performances environnementales.3

En outre, l'adoption d'appareils remanufacturés dans le cadre d'une stratégie d'approvisionnement plus durable présente d'autres avantages, car les clients et les employés sont attirés par les entreprises ayant de meilleures références en matière de développement durable.

Veiller à ce que la circularité soit intégrée dans les pratiques d'approvisionnement n'est pas seulement une bonne chose ; c'est un critère essentiel pour la réussite future des entreprises et la santé future de la planète. Or, lorsqu'elle est intégrée avec soin, elle n'est nullement synonyme de compromis.

Produits et solutions connexes

Allez plus loin

  • Article

    Reconditionné vs. remis à neuf : que choisir ?

    Une différence et une distinction : remis à neuf vs. reconditionné. Créez un environnement informatique durable.

  • ARTICLE

    3 raisons pour lesquelles votre entreprise doit mettre le développement durable au cœur de ses priorités

    Être durable est plus qu'un geste environnemental : c'est une logique économique à long terme.

  • ARTICLE

    Un avenir durable

    Découvrez la politique environnementale de Canon, ainsi que ses objectifs d'amélioration et sa gestion des règles de conformité et de certification en matière de développement durable.

  • Vous n'êtes pas certain des produits dont vous avez besoin pour votre entreprise ?

    1. OCDE, Global Material Resources Outlook
    2. https://miljo-utveckling.se/canons-hallbarhetschef-dubbelmoral-vid-upphandling/
    3. https://www.eurovaprint.eu/fileadmin/eurovaprint_files/Member_Only/VA_Revision/Joint_VA_2020/VA_on_Imaging_Equipment_Consolidated_FINAL_Clean_07.10.2020.pdf