PAYSAGE

Les meilleurs objectifs Canon pour photographier des paysages

Les photographes de paysage Valtteri Hirvonen et Radomir Jakubowski nous révèlent leurs objectifs RF et EF de prédilection pour photographier des paysages époustouflants, avec des options pour tous les budgets, focales et capacités techniques.
Des nuages cotonneux et une chaîne de montagnes rocheuses, gelée par endroits, sont baignés d'une lueur orange émanant du soleil se couchant au loin.

Le photographe naturaliste Radomir Jakubowski utilise une gamme d'objectifs Canon pour la photographie de paysage, notamment le modèle ultra grand-angle Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM. « Il s'agit de l'un des meilleurs objectifs que j'ai utilisés pour les effets Starbust », indique-t-il. « Lorsque vous prenez des photos en contre-jour, c'est incroyable la façon dont il arrive à corriger les reflets circulaires. » Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 15 mm, 1/8 s, f/16 et ISO 100. © Radomir Jakubowski

La photographie de paysage rime parfois avec climats impitoyables. Il suffit de demander au photographe de régions sauvages et ambassadeur Canon Valtteri Hirvonen, qui prend régulièrement des photos depuis sa base dans le nord de la Finlande, où la température descend jusqu'à -35 °C. « L'appareil photo et les objectifs sont des outils pour moi, et je ne les chouchoute pas. Par conséquent, la résistance aux intempéries est un critère important », dit-il. « Les moments les plus épiques se produisent lorsque le temps n'est pas parfait, c'est même plutôt le contraire. Quand il y a une tempête, quand tout le monde reste chez soi, c'est là que les moments magiques se produisent dans la nature. Je veux que mon équipement fonctionne dans ces situations. » Radomir Jakubowski est un photographe naturaliste et un autre ambassadeur Canon qui partage l'avis de Valtteri. « Il n'y a rien de plus ennuyeux que le ciel bleu. J'aime les tempêtes, j'aime la pluie, j'aime la lumière qui change sous mes yeux », souligne-t-il.

Lorsque Valtteri a récemment troqué son précieux Canon EOS 5D Mark IV équipé d'objectifs EF de la série L contre le Canon EOS R5 équipé d'objectifs RF de la série L, il a découvert de nouveaux degrés de liberté dans sa photographie de paysage. « Je peux prendre des photos à main levée pendant une exposition d'une seule seconde et l'image est nette, c'est incroyable. J'aime la façon dont un trépied vous ralentit, mais la prise de vue à main levée vous donne davantage de liberté pour vous déplacer plus rapidement. »

Bien que la qualité de fabrication soit inégalée dans les systèmes reflex et hybrides de Canon, le passage du reflex vers l'hybride a apporté de nombreux avantages. « Avec les objectifs RF, vous pouvez vous attendre à une meilleure qualité d'image, une mise au point plus précise, moins de variation de mise au point (ce qui est idéal pour l'empilement de mises au point), une stabilisation d'image améliorée et un moteur de mise au point automatique plus rapide », déclare Mike Burnhill, spécialiste des produits d'imagerie professionnelle chez Canon Europe.

Un technicien portant des gants blancs nettoie le capteur d'un appareil Canon.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des évènements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

L'objectif de prédilection de Valtteri pour la photographie de paysage est le Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM. Toutefois, chacun des objectifs qu'il possède lui apporte quelque chose d'unique, et ouvre la voie à une multitude d'options créatives. Ici, Valtteri et Radomir nous parlent des objectifs qu'ils emportent dans leur sacoche : des objectifs à grand-angle pour capturer un large champ visuel et des téléobjectifs pour isoler les petits détails à distance. Dans le même temps, Mike, expert en technologie optique, nous explique pourquoi ces objectifs sont particulièrement adaptés à la photographie de paysage.

Des rayons de soleil illuminent un plan d'eau immobile. On aperçoit la silhouette d'une petite île en arrière-plan.

La stabilisation d'image intégrée (IBIS) du Canon EOS R5 fonctionne de pair avec le système de stabilisation d'image à 5 vitesses de l'objectif RF 24-70mm F2.8L IS USM pour contrer différents types de flous de bougé, ce qui permet à Valtteri de prendre des images nettes à main levée. « Je peux tester de nouvelles façons de travailler sans me soucier de la netteté des images », explique-t-il. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 70 mm, 1/8000 s, f/4,5 et ISO 100. © Valtteri Hirvonen

1. Meilleur objectif polyvalent pour la photographie de paysage : le Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM

« Le Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM est un excellent objectif polyvalent. Si vous possédez ce modèle, vous pourrez survivre à presque toutes les situations. J'ai toujours cet objectif avec moi et 80 % du temps, je n'utilise que celui-là », explique Valtteri. « Ma distance focale préférée est de 50 mm et je ne vois aucune différence de qualité par rapport à mon objectif à focale fixe à cette distance : du centre de l'image aux extrémités. De plus, l'ouverture de f/2,8 est assez rapide dans la plupart des situations. Un avantage majeur est que la version RF de l'objectif dispose d'une stabilisation, contrairement à la version EF, mais la taille et le poids sont similaires. »

Pour les photographes utilisant la monture EF, Mike recommande l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM. « C'est un objectif ultra polyvalent, particulièrement réputé pour ses performances. Il est considéré comme l'un des meilleurs dans sa catégorie, tous fabricants confondus ». « Son ouverture rapide de f/2.8 est idéale pour les prises de vue en basse lumière, et sa largeur permet d'isoler le sujet de l'arrière-plan en effectuant une mise au point différentielle. Comme les autres objectifs de la série L, il est très résistant aux intempéries. Vous pouvez l'utiliser en extérieur en toute sérénité, par tous les temps.

« Lors de la conception de l'équivalent RF, notre défi était de tirer parti de la réputation de l'objectif EF et de créer une version RF encore meilleure pour la prochaine décennie », poursuit Mike. « Nous avons dû repousser ces limites encore plus loin. »

Un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM.

Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM

Figurant parmi le trio d'objectifs essentiels aux côtés du RF 15-35mm et du RF 70-200mm, le RF 24-70mm est doté d'une grande ouverture et d'une stabilisation d'image, ainsi que d'un moteur Nano USM pour une mise au point silencieuse.
Un grand oiseau aux ailes déployées se dessine sur un ciel parsemé de nuages.

« Vous devez penser davantage à la profondeur de champ avec un téléobjectif », explique Valtteri. « Sur quel élément dois-je effectuer la mise au point ? Ai-je besoin de fermer un peu plus le diaphragme ? Vous devez prendre ces décisions lors de la prise de vue. Je commence généralement avec l'ouverture maximale, puis je referme le diaphragme jusqu'à ce que cela convienne à la situation. » Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 124 mm, 1/640 s, f/4,5 et ISO 320. © Valtteri Hirvonen

Les vagues clapotent doucement sur deux formations rocheuses contre un ciel orange brûlé.

Cette image spectaculaire d'un ciel orange brûlé a été prise pendant l'heure dorée, à 23 heures une nuit d'été en Finlande. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 200 mm, 1/2000 s, f/2,8 et ISO 100. © Valtteri Hirvonen

2. Meilleur objectif à grand-angle pour la photographie de paysage avec une impression d'échelle : le Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM

Les téléobjectifs peuvent créer de nouvelles façons spectaculaires de capturer un paysage en isolant les sujets sur un arrière-plan flou. Cette technique est naturelle pour Valtteri. « Quand je suis dans mon pays, j'utilise souvent un téléobjectif », dit-il. « Souvent, il s'agit de découvrir de nouveaux détails qui vous intéressent dans une scène que vous avez vue plusieurs fois. »

La monture d'objectif RF a permis une refonte totale de l'objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM. « Il est environ 35 % plus court et aussi plus léger : il ne pèse que 1,07 kg. En fait, le trio d'objectifs RF f/2.8 prend moins de place que deux équivalents EF dans la sacoche », précise Mike. « Grâce au double moteur Nano USM, la mise au point est encore plus rapide et peut compenser les variations de mise au point. La qualité d'image est maintenue lorsque l'objectif parcourt la plage de zoom, la mise au point est plus proche à 0,7 m et il dispose du même degré d'étanchéité aux intempéries que la version EF. Fondamentalement, le 70-200mm est le modèle de prédilection multifonction pour tout photographe professionnel, quel que soit le genre. »

Un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM.

Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM

Ce téléobjectif f/2,8 haute performance est le troisième du trio d'objectifs RF essentiel de Canon. Il offre une qualité d'image exceptionnelle dans un format compact, conçu pour fonctionner dans toutes les conditions.

Selon Mike, l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM est un excellent choix de téléobjectif moyen pour les photographes adeptes des reflex. « La plupart des photographes de paysage utiliseront un trépied, mais si vous devez photographier à main levée sur le terrain, cet objectif est doté d'un stabilisateur d'image à 3,5 vitesses qui permet d'obtenir des images nettes », ajoute Mike. « Comme pour les autres objectifs de la série L, l'autofocus est contrôlé par un moteur USM annulaire qui entoure l'objectif et garantit une mise au point extrêmement rapide. Si vous le souhaitez, vous pouvez corriger manuellement l'autofocus en touchant la bague de mise au point. Cet objectif dispose d'un revêtement à la fluorine qui assure sa propreté. S'il pleut, l'eau s'écoule simplement, sans sécher ni former de gouttelettes dures qui affectent la qualité de l'image. »

Un petit oiseau perché sur une branche entourée de feuillage vert. Certaines feuilles sont nettes, tandis que le reste de l'arrière-plan est flou.

Un super téléobjectif, tel que le Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM ou son équivalent EF, le Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM, vous permet d'effectuer la mise au point sur les détails d'un paysage, comme ce petit oiseau perché sur une branche. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM à 500 mm, 1/1250 s, f/7,1 et ISO 5000. © Robert Marc Lehmann

3. Meilleur objectif long pour la photographie de paysage : le Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM

« Les téléobjectifs ne sont pas toujours le choix le plus évident pour les paysages », explique Mike, « mais ils vous permettent de changer la façon dont vous visualisez la scène. L'objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM en particulier, vous permet d'obtenir une perspective d'un objet impossible sous d'autres angles. Vous pouvez compresser un paysage comme une chaîne de collines ou isoler des objets à l'horizon : il ne s'agit pas toujours de grandes vues panoramiques. »

« Avec un téléobjectif, vous pouvez trouver des compositions intéressantes même si les paysages sont ternes », ajoute Valtteri. « Trouver de petits détails, jouer avec la lumière dans la scène et se concentrer uniquement sur cela. C'est beaucoup plus difficile à faire avec un grand-angle. De plus, il est également beaucoup plus facile d'inclure la faune dans la scène. »

Avec une fonctionnalité similaire à l'objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM, que Mike recommande aux utilisateurs de monture EF à la recherche d'un super téléobjectif de paysage, le modèle Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM dispose également d'une bague de zoom, tout en offrant une mise au point Nano USM plus rapide et un arrêt supplémentaire de stabilisation lorsqu'il est utilisé avec un appareil photo tel que le Canon EOS R5 ou EOS R6. « Ici, vous avez un objectif de la même taille et un peu plus léger que l'objectif EF 100-400mm. Cependant, il vous offre une plus grande distance focale », explique Mike. « Lorsque vous photographiez avec l'EOS R5, il est possible d'obtenir des images nettes à main levée avec des vitesses d'obturation de seulement 1/8 de seconde et une distance focale de 500 mm.

Un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM.

Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM

Avec son stabilisateur d'image à 5 vitesses et la qualité de construction exceptionnelle de la série L, cet objectif offre des performances et une qualité d'image uniques grâce à ses éléments d'objectif en verre UD avec traitement ASC, pour un contraste et une netteté inégalés.

« Beaucoup de gens envisageraient cette plage focale pour les photos de sport ou d'animaux uniquement, mais elle est parfaitement adaptée pour les paysages », poursuit Mike. « Il apporte un regard différent sur les paysages, et permet d'isoler des zones ou des détails en particulier, comme un groupe d'arbres. Sa bague de réglage tactile, pour adapter la résistance de contrôle du zoom en fonction du sujet photographié, est très pratique. Il empêche également toute modification accidentelle de la distance focale en cas de rabattement de l'objectif. »

Alors que le soleil se couche à l'horizon, un homme saute d'un gros rocher à un autre. On aperçoit son reflet dans l'eau calme entre les rochers.

L'objectif à ultra-grand-angle Canon RF 14-35mm F4L IS USM a poussé Valtteri hors de sa zone de confort, le mettant au défi de trouver de nouveaux angles qu'il n'aurait pas nécessairement expérimenté auparavant. « Je n'aurais pas pu obtenir cette photo avec un autre type d'objectif », dit-il. « L'angle de vue donne à l'étang un aspect immense et la personne n'était qu'à un mètre environ. J'ai pris ce cliché tourné vers le soleil bas qui donnait un reflet doré. » Photo prise avec un Canon EOS R5 à 14 mm, 1/3200 s, f/4 et ISO 320. © Valtteri Hirvonen

4. Meilleurs objectifs à grand-angle pour paysage : le Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM et le Canon RF 14-35mm F4L IS USM

Objectif phare qui incarne la robustesse et les prouesses techniques de la gamme RF de Canon, le Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM est devenu un incontournable pour les photographes animaliers et de paysage. « Si vous avez besoin d'une ouverture rapide pour photographier des paysages nocturnes, des aurores boréales, des étoiles, etc., vous devez opter pour le RF 15-35mm F2.8L IS USM », conseille Radomir.

Pour Mike, cet objectif est le choix évident en raison de ses hautes performances. « Il s'agit de notre meilleur produit dans la gamme RF », explique-t-il. « Globalement, sa définition est extraordinaire d'un bord à l'autre et il vous offre une distorsion minimale. Il est doté d'un système de stabilisation d'image à 5 vitesses. De plus, il est entièrement étanche et son ouverture plus rapide vous permet de réduire la vitesse d'obturation et l'ISO pour capturer des paysages astraux sans que les étoiles deviennent floues en raison de la rotation de la Terre. »

Le RF 15-35mm F2.8L IS USM dispose également de la compensation de variation de mise au point intégrée, une fonction vidéo qui permet un changement de mise au point sans grossissement. Cette technologie est également un atout si vous prenez des photos : vous pouvez utiliser une profondeur de champ plus faible tout en conservant une netteté d'un bord à l'autre en prenant plusieurs photos et en les combinant dans l'appareil photo.

« Les paysages doivent être nets, il est donc facile de supposer que tout doit être à f/22 lorsque vous débutez », explique Mike. « Toutefois, avec cet objectif et un boîtier tel que le Canon EOS R10, l'EOS R7 ou l'EOS R3 (avec la mise à jour du micrologiciel), vous pouvez effectuer le bracketing de mise au point et l'empilement dans l'appareil photo. »

Plus compact que le Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM ou l'objectif EF équivalent, le Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM, le Canon RF 14-35mm F4L IS USM offre également un angle de vue plus large, mais avec un palier de luminosité en moins. « J'aime équiper mon appareil photo d'un objectif grand-angle, car cela vous met au défi de trouver des angles intéressants, tels que des reflets dans la mer », indique Valtteri. « Bien sûr, il y a aussi des situations où il est nécessaire de le faire, comme lors d'une prise de vue dans un espace restreint. »

Objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM.

Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM

Objectif ultra grand-angle et ultra-précis grâce à la qualité optique de la série L et au stabilisateur d'image à 5 vitesses, pour des angles dynamiques, même dans les espaces restreints.

Mike ajoute : « L'argument commercial du Canon RF 14-35mm F4L IS USM est son champ visuel plus large et le fait qu'il soit doté d'éléments UD [Ultra Low Dispersion] et asphériques conçus pour compenser toute une série d'aberrations d'objectif généralement obtenues avec un objectif à grand-angle. »

Mike recommande toujours vivement l'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM aux utilisateurs de monture EF qui souhaitent ajouter un zoom à grand-angle à leur équipement. « Il garantit une netteté exceptionnelle sur toute la plage focale, y compris à 16 mm, lorsque l'objectif est ouvert au maximum. Les photos prises à 16 mm présentent une largeur d'image inhabituelle. Ce champ de vision étendu, proche de celui de l'œil humain, convient particulièrement aux scènes riches en détail, comme les paysages urbains. »

Un lac entouré de montagnes sous un ciel parsemé de nuages.

L'ouverture variable a permis à Canon de réduire les coûts tout en maintenant la qualité sur l'objectif ultra grand-angle Canon RF 15-30mm F4.5-6.3 IS STM. « La conception optique est donc plus compacte », explique Mike. « Sur un objectif à ouverture fixe, il doit y avoir de la place pour l'extrémité grand-angle, alors que sur un système variable, la taille réelle du trou reste identique. Cet objectif est donc plus compact, beaucoup plus léger et son prix est moins élevé ». Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-30mm F4.5-6.3 IS STM à 15 mm, 0,6 s, f/11 et ISO 100. © Verity Milligan

5. Meilleurs objectifs grands-angles d'entrée de gamme pour les paysages : le Canon RF 16mm F2.8 STM, le Canon RF 24mm F1.8 MACRO IS STM et le Canon RF 15-30mm F4.5-6.3 IS STM

Si vous êtes un photographe passionné qui souhaite propulser sa photographie de paysage au niveau supérieur, le Canon RF 16mm F2.8 STM est une excellente option. « Auparavant, concevoir des objectifs 16 mm pour un reflex était complexe. Vous aviez besoin de beaucoup de verre en plus et deviez dépenser beaucoup pour obtenir le point optique à 16 mm du capteur », explique Mike. « Cependant la monture RF a permis d'accélérer considérablement la communication entre l'objectif et l'appareil photo et de concevoir un produit simplifié : le 16 mm est désormais une option abordable à découvrir. »

Le prix et la portabilité sont les caractéristiques gagnantes ici. « C'est quelque chose que vous laissez en permanence sur votre appareil et vous avez toujours cette belle vue grand-angle », explique Mike.

Le Canon RF 24mm F1.8 MACRO IS STM est une autre excellente option pour les photographes qui souhaitent photographier des paysages grands-angles. « Il s'agit d'un excellent objectif polyvalent », dit Mike. « Son ouverture est très lumineuse, il peut donc être utilisé en basse lumière et pas seulement pour les paysages traditionnels, mais aussi pour les paysages urbains : ses capacités macro sont également incroyables.

« Cet objectif serait parfait pour réaliser des photos de paysages superposées avec un trépied », ajoute Mike.

RF 24mm F1.8 MACRO IS STM FRA-1x1

Canon RF 24mm F1.8 MACRO IS STM

Un objectif à focale fixe dédié pour les passionnés de paysages cherchant à obtenir des images de meilleure qualité avec une distorsion réduite.

Le Canon RF 15-30mm F4.5-6.3 IS STM est un excellent choix pour les photographes qui cherchent à se lancer dans la photographie de paysage avec un zoom abordable. « Il s'agit probablement de l'un des objectifs ultra grands-angles les moins chers disponibles sur le marché et il est doté d'un système de stabilisation d'image à 5,5 vitesses », précise Mike.

La plage focale idéale pour les photos de paysage est de 15 à 30 mm. Le niveau impressionnant de performances que vous obtenez pour ce prix ouvre la voie à de nouvelles opportunités créatives : « Qu'il s'agisse de se rapprocher d'un vététiste ou simplement d'aller dans un endroit plus difficile », ajoute Mike.

Si vous utilisez un appareil photo hybride APS-C comme le Canon EOS R7 ou l'EOS R10, ces grands-angles d'entrée de gamme pour les paysages seront une excellente introduction à la gamme d'objectifs RF : ils offrent les performances dont vous avez besoin à mesure que vos compétences en photographie se développent.

Un gros plan d'écorce d'arbre encadré par les frondes d'une plante rouge.

Le Canon RF 35mm F1.8 MACRO STM est un objectif flexible compact pour les paysages, les portraits environnementaux et les paysages urbains. « Je ne suis pas un photographe macro, mais cet objectif me fait penser différemment et m'aide à essayer de nouvelles idées », déclare Valtteri. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 35mm F1.8 MACRO STM à 1/80 s, f/10 et ISO 100. © Valtteri Hirvonen

Un petit bâtiment se reflète dans un plan d'eau qui ondule doucement, faisant perdre sa forme au reflet.

« Avoir une option compacte telle que le Canon RF 35mm F1.8 MACRO STM permet de capturer les beaux moments qui se produisent lorsque vous vous y attendez le moins », explique Mike. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 35mm F1.8 MACRO STM à 1/400 s, f/3,5 et ISO 200. © Valtteri Hirvonen

6. Meilleur objectif de mise au point rapprochée pour la photographie de paysage : le Canon RF 35mm F1.8 MACRO IS STM

Abordable, polyvalent, compact et discret, le Canon RF 35mm F1.8 MACRO IS STM convenait parfaitement à ce que recherchait Valtteri ; il a effectué la mise au point sur des éléments individuels dans une scène et l'a incité à essayer de nouvelles techniques. « Lorsque vous vous forcez à utiliser une longueur focale, vous commencez à voir les choses différemment », explique-t-il. « Par exemple, il est inhabituel d'avoir un objectif à grand-angle capable d'effectuer une mise au point aussi rapprochée. Je l'utilise pour trouver de très petits détails dans la forêt, mais vous avez aussi un plan large où vous pouvez voir les arbres en arrière-plan. Je suis toujours à la recherche de détails, quelque chose sur quoi effectuer la mise au point, je ne veux pas toujours montrer tout ce que je peux voir. »

Doté d'une bague de contrôle personnalisable pour effectuer des changements d'exposition, le modèle RF 35mm F1.8 MACRO IS STM inclut également une nouvelle conception optique. « Avec un modèle reflex, tout objectif avec une distance focale supérieure à 40 mm doit avoir une optique de conception rétrofocus », précise Mike. « La conception optique est l'inverse de celle des objectifs EF, avec le plus grand élément d'objectif du RF 35mm F1.8 MACRO IS STM à l'arrière. Associé à la monture d'objectif RF plus large, cela signifie que la lumière frappe le capteur plus directement et permet d'améliorer la qualité dans les angles de l'image, avec moins de distorsions comme les aberrations chromatiques et la perte de luminosité. De plus, vous pouvez vous rapprocher de très près du sujet avec un grossissement de 50 % de la taille réelle, ce qui est idéal pour capturer des toiles d'araignées ou de la rosée. »

Un objectif Canon RF 35mm F1.8 Macro IS STM.

Canon RF 35mm F1.8 MACRO IS STM

Objectif grand-angle à focale fixe doté d'une ouverture maximale rapide de f/1,8 et de fonctions macro

Pour les photographes de paysage à la recherche d'un objectif 35 mm à focale fixe léger et abordable qui utilise la monture EF, Mike préconise le Canon EF 35mm f/2 IS USM, qui dispose d'une stabilisation d'image à 4 vitesses, d'une ouverture maximale rapide de f/2 pour la prise de vue lorsque la lumière commence à baisser et d'une distance de mise au point minimale de 0,24 m pour la mise au point rapprochée. « Le Canon EF 35mm f/2 IS USM est un charmant petit objectif compact et léger, qui n'en offre pas moins des performances élevées », ajoute Mike. « Il s'agit de l'un de mes objectifs de prédilection, sa flexibilité en fait l'objectif de voyage idéal pour capturer des paysages urbains ou conventionnels. »

Rédigé par Tim Coleman and Jack Fittes


Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro