PHOTOGRAPHIE ANIMALIÈRE

Conseils pour les jeunes photographes animaliers : séance photo d'une journée avec la photographe professionnelle Dani Connor

Dani Connor, photographe naturaliste et star sur YouTube, partage ses conseils pour réussir dans le secteur et accompagne Jonty Clark, étudiant en photographie, pour capturer des images époustouflantes d'oiseaux de proie.
Une jeune crécerelle perchée sur un poteau en bois avec ses ailes voûtées crie avec force.

La jeune photographe britannique Dani Connor s'est fait un nom pendant la pandémie de Covid-19, après avoir été bloquée en Laponie suédoise. Dani faisait du bénévolat dans une réserve naturelle de la province lorsqu'une grande partie du monde s'est retrouvée confinée. Elle a profité de cette période pour établir un lien étroit avec la faune indigène, notamment avec un petit groupe d'écureuils roux.

« J'ai considéré cela comme une excellente opportunité de lancer ma carrière », explique-t-elle. « Je me suis dit que j'allais y consacrer six mois, et que si je ne réussissais pas, je retournerais travailler au Musée d'histoire naturelle de Londres. » Après tout juste six mois d'efforts soutenus, Dani a développé une communauté de 60 000 abonnés sur Instagram, YouTube et Twitter, et a bénéficié du soutien de ses abonnés sur Patreon, un site Web de financement participatif, qui se sont investis dans son travail.

Nous avons demandé à Dani de partager ses meilleurs conseils avec l'étudiant en photographie Jonty Clark, qui souhaitait en savoir plus sur la photographie animalière. Nous avons fourni à Jonty un Canon EOS R7, que Dani avait utilisé lors d'une séance de photographie animalière en Espagne, et les avons installés dans un abri dans lequel ils pourraient observer des oiseaux de proie en plein vol.

Voici les conseils que Dani a partagés ce jour-là, accompagnés d'une sélection de ses meilleures photos et de celles de Jonty.

Conseil n°1 : plongez-vous dans l'environnement de votre sujet

Dans un abri d'observation d'oiseaux, deux jeunes examinent une photo d'une crécerelle posée sur un poteau en bois sur l'écran tactile d'un appareil photo.

En prenant des photos dans un abri d'observation d'oiseaux, Dani et Jonty ont pu s'asseoir côte à côte et se concentrer sur la même action. Dani, qui utilisait son Canon EOS R5, a fait des commentaires sur les photos de Jonty, ce qui lui a permis d'ajuster son approche avant que la crécerelle suivante ne vole dans le cadre.

Deux crécerelles, l'une posée sur un poteau en bois, l'autre volant avec ses griffes sorties, se querellent pour de la nourriture.

Depuis l'abri, Dani et Jonty ont réussi à photographier cette famille de crécerelles se disputant. Ici, une jeune crécerelle demande de la nourriture à sa mère. Photo prise avec un Canon EOS R7 équipé d'un objectif Canon RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM à 150 mm, 1/6400 s, f/6.3 et ISO 2500. © Jonty Clark

La prise de vue depuis un abri permet de contrôler l'environnement. La nourriture est placée sur des objets devant l'abri pour attirer les oiseaux dans l'axe de prise de vue. Vous êtes quasiment certain de les voir, ce qui fait de ce type de lieu le choix évident pour une séance photo d'une journée.

Dani a passé beaucoup de temps dans des abris au début de sa carrière, lorsqu'elle vivait en Suède, et constate toujours les avantages qu'ils offrent aujourd'hui. « Pour prendre des photos depuis un abri, vous devez vous dépasser pour être créatif et trouver des moyens de réaliser des images plus originales que les autres prises au même endroit. C'est un excellent moyen de mettre en pratique votre technique et c’est l’idéal pour réaliser des prises de vue côte à côte », explique-t-elle.

Jusqu'à présent, Jonty a principalement travaillé dans des studios, en photographiant des animaux de compagnie exotiques dans le cadre de sa formation universitaire. Il s’exprime au sujet de cette journée : « J'ai beaucoup appris auprès de Dani sur le comportement des crécerelles, mais aussi en passant quelques heures à les observer depuis l'abri. À la fin de la séance photo, j'ai pu anticiper le moment où elles descendraient en piqué depuis les arbres voisins, ce qui m'a donné plus de temps pour me préparer. Les photos en studio sont toutes très "artificielles", mais c'était incroyable d'observer les comportements dans la nature. La querelle entre de jeunes crécerelles et des crécerelles plus âgées nous a permis d'obtenir des clichés captivants. »

Conseil n°2 : investissez dans un appareil photo polyvalent

Dans un cadre forestier, un homme photographie quelque chose au-dessus de lui avec un appareil photo et un objectif Canon, tandis qu'une femme regarde également dans cette direction.

Le Canon EOS R7 associé à un objectif Canon RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM est le modèle polyvalent idéal, avec une portée suffisante pour vous rapprocher de l'action. Polyvalent et compact, le Canon RF 100-400mm F5.6-8 IS USM est également parfait si vous souhaitez vous rapprocher de vos sujets et donner une nouvelle dimension à vos photos animalières.

Un appareil photo et un objectif Canon photographiés en contre-plongée, avec deux jeunes souriants légèrement flous en arrière-plan et regardant l'écran tactile.

Avec quelques conseils de Dani, Jonty, qui utilise généralement un Canon EOS 90D, a pu être rapidement opérationnel avec l'EOS R7. « Je m'y suis habitué rapidement », explique-t-il.

Dani est avant tout photographe, mais elle attire l'attention des clients potentiels grâce aux vidéos qu'elle télécharge sur YouTube. Lorsque vous débutez dans le secteur, mieux vaut acquérir des compétences vidéo de base, même si ce n'est que pour faire sa propre publicité sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, vous devez choisir l'équipement adéquat.

« Le Canon EOS R7 est un excellent appareil photo polyvalent pour ceux qui débutent dans la création de contenu », suggère Dani. « Son stabilisateur d'image intégré (IBIS) le distingue des autres. Il permet de photographier des sujets qui se déplacent rapidement et de créer des vlogs de vous-même en pleine nature. »

Jonty a choisi d'associer le Canon EOS R7 à un objectif Canon RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM, doté d'un stabilisateur d'image optique intégré en complément de l'IBIS de l'appareil photo. « La stabilisation de l'image était nettement meilleure que celle de mon Canon EOS 90D, explique Jonty, et l'appareil photo est tout simplement meilleur dans tous les domaines. C'est un appareil photo incroyable grâce à son mode de prise de vue en continu plus rapide, à sa plage ISO plus étendue et au réglage automatique. En résumé, il me permet de bénéficier de tout ce dont j'ai besoin pour me lancer à plein temps dans ce métier. »

Lisez notre guide des meilleurs objectifs pour la photographie animalière pour en savoir plus sur le choix d'objectif permettant de capturer des images époustouflantes d'animaux sauvages et d'oiseaux.

Conseil n°3 : réalisez une mise au point sur les yeux de votre sujet

Crécerelle posée sur un poteau en bois, de dos. Sa tête est tournée à près de 180°, ce qui permet de voir ses yeux et son bec.

Grâce à l'autofocus avec détection des yeux des animaux de l'EOS R5, votre mise au point est très précise et disponible au moment où vous en avez besoin. Cette crécerelle s’est tournée pour regarder directement l'objectif de Dani pendant une fraction de seconde avant de prendre son envol, mais c'était tout ce dont elle avait besoin pour prendre cette superbe photo. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'une bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R, d'un objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM et d'un multiplicateur Canon Extender EF 1.4X III à 420 mm, 1/8000 s, f/4 et ISO 1000. © Dani Connor

Deux jeunes assis règlent les paramètres sur un appareil photo Canon, sur cette photo prise en plongée.

Le Canon EOS R7 est capable de distinguer les personnes, les animaux et les véhicules avec une détection des sujets incroyablement précise. Si vous savez que vous allez photographier des animaux toute la journée, sélectionnez Animaux dans le menu avant de partir.

L'autofocus avec détection des yeux des animaux est une fonctionnalité que le Canon EOS R7 hérite d'autres appareils photo professionnels, tels que le Canon EOS R5 et l'EOS R6, qui simplifie grandement la mise au point sur des sujets qui se déplacent rapidement. « J'adore le mode de détection des yeux des animaux de mon EOS R5, car il suit en permanence mes sujets à mesure qu'ils se déplacent, tout en effectuant automatiquement la mise au point sur les yeux. Cela me simplifie vraiment la vie. L'EOS R7 est également doté d'une fonction de détection des yeux des animaux, ce qui aidera ceux qui débutent dans la photographie animalière et d'oiseaux », explique Dani.

L'application Mon Coach Photo Canon est utile pour vous familiariser avec les fonctions de votre appareil photo. Elle propose des exercices, des conseils photo et des astuces spécifiques à votre modèle d'appareil photo et à votre niveau de compétence. « J'ai personnalisé mes propres boutons sur l'EOS R7 », explique Jonty, qui n'a eu aucun mal à appréhender le nouvel appareil photo. « J'ai réglé le bouton de verrouillage de l'exposition pour sélectionner la mise au point sur Animaux, puis j'ai appuyé à mi-course sur le bouton de l'obturateur pour viser les yeux. Maintenant que j'ai découvert ces fonctionnalités, elles me semblent essentielles pour prendre des photos d'animaux à l'avenir. »

Outre ces avantages, la prise de vue avec un appareil photo à capteur APS-C tel que le Canon EOS R7 présente d'autres intérêts. « Les appareils photo à capteur APS-C vous permettent de vous rapprocher de votre sujet », explique Dani. « J'ai utilisé un objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM et un multiplicateur Canon Extender EF 1.4x III sur mon Canon EOS R5 pour obtenir une distance focale équivalente à 420 mm, mais la plage maximale de 150 mm a été étendue à 240 mm, grâce au facteur de recadrage de 1,6. C'était suffisamment proche pour produire des résultats exceptionnels et idéal pour se promener dans une ville ou un parc lorsque vous souhaitez vous rapprocher de votre sujet. »

Conseil n°4 : ne manquez jamais une prise de vue avec le mode rafale RAW

Une crécerelle avec ses ailes entièrement déployées se prépare à se poser sur un poteau en bois dans un champ.

Grâce au mode rafale RAW, Dani et Jonty ont pu capturer la séquence complète de crécerelles volant depuis un arbre à proximité pour se poser sur les poteaux placés devant eux. Une fois de retour à la base, ils ont pu choisir leurs clichés favoris, comme celui-ci, sur lequel la crécerelle est à l'endroit idéal pour que la lumière du petit matin illumine ses ailes. Photo prise avec un Canon EOS R7 équipé d'un objectif Canon RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM à 150 mm, 1/6400 s, f/6.3 et ISO 2500. © Jonty Clark

Deux jeunes installés dans un abri sombre examinent l'image d'une crécerelle en vol sur l'écran tactile d'un appareil photo.

Jonty a réalisé des prises de vue incroyables ce jour-là, ce qui lui a valu le respect de Dani.

Dani et Jonty ont testé le mode rafale RAW pour photographier les crécerelles depuis leur abri. Le Canon EOS R7 offre une prise de vue à 15 images par seconde (im./s) avec l'obturateur mécanique, ou à 30 im./s avec l'obturateur électronique, soit le même nombre d'images par seconde qu'une vidéo. « Il est incroyablement rapide et particulièrement adapté aux oiseaux en vol. Vous pouvez ainsi choisir la meilleure photo dans une séquence », explique Dani.

La fonction de préparation aux prises de vue peut également être activée dans ce mode. Elle capture les moments en une demi-seconde avant que l'obturateur ne soit enfoncé et enregistre les images sous forme de fichiers RAW individuels. « Cette fonctionnalité est très utile, car elle m'a permis de remonter le temps en quelque sorte. Les crécerelles étaient imprévisibles, mais grâce à cette fonctionnalité, j'ai pu réagir et prendre la photo bien plus rapidement », ajoute Jonty.

Conseil n°5 : créez vos propres opportunités

Une jeune femme et un homme marchent en file indienne à travers un champ d'herbes hautes. Un petit abri pour observer les oiseaux se profile en arrière-plan.

Dani recommande à tous les jeunes photographes de demander à observer ceux qui ont plus d'expérience. C'est l'une des façons les plus rapides d'apprendre et un excellent moyen de vous faire connaître dans le secteur.

Une jeune femme et un homme assis sur un rondin dans une forêt sourient pendant qu'ils regardent un écran tactile.

Dani et Jonty ont appris l'un de l'autre pendant la journée et ont obtenu des résultats incroyables en tirant pleinement parti des fonctionnalités spécifiques à la photographie animalière du Canon EOS R7.

« Si j'avais un seul conseil à donner à Jonty, et à toute personne qui souhaite se lancer dans la photographie animalière, je dirais qu’il faut créer des opportunités. Ce marché est très saturé, mais il est toujours possible de se démarquer », explique Dani. Elle a conseillé à Jonty d'observer d'autres photographes professionnels travailler en leur demandant simplement : « Puis-je vous accompagner pendant une journée pour observer votre travail ? » et de ne pas oublier l'importance de révéler sa personnalité en ligne.

« Les gens ne me suivent pas à cause de mes photos ou parce qu'ils veulent voir la nature », poursuit Dani. « Les photographes animaliers sont censés prendre de bonnes photos, mais j'ai gagné en popularité parce que les gens voulaient entendre ce que j'avais à dire. Je me présente toujours sur les vidéos YouTube, car je sais que les gens sont plus intéressés par mon contenu dès qu'ils me voient. »

« J'ai beaucoup apprécié d'en savoir plus sur le côté marketing de la photographie grâce à Dani », explique Jonty. « Il est assez décourageant de voir les travaux de photographes expérimentés qui ont passé des dizaines d'années à perfectionner leur art, mais ce que Dani a accompli en peu de temps, en se concentrant sur les écureuils roux et en tirant parti du pouvoir des réseaux sociaux, est vraiment une source d'inspiration. »

En réfléchissant à la journée, Jonty déclare : « Grâce à Dani, et à l'appareil photo qui m'a permis d'isoler les sujets aussi facilement, j'ai rapidement appris à m'adapter à un environnement plus dynamique. »

Jonty a terminé la journée rempli d'inspiration, avec une multitude de clichés impressionnants à ajouter à son portefeuille, tandis que Dani a également beaucoup appris pendant le temps qu'ils ont passé ensemble, notamment en tirant pleinement parti de son équipement : « J'ai aussi eu le sentiment d'avoir appris de Jonty aujourd'hui », conclut-elle. « Que je suive une formation ou que je forme quelqu'un d'autre, il y a toujours un transfert de connaissances. »

Écrit par Matthew Bowen

Produits associés

  • Appareils photo hybrides

    EOS R7

    Redécouvrez la nature grâce à un appareil photo qui offre une vitesse et une qualité d'image exceptionnelles dans un boîtier APS-C facile à transporter et conçu pour le futur.
  • Appareils photo hybrides

    EOS R5

    Oubliez ce que vous savez sur les appareils photo hybrides. Les performances sans compromis de l'EOS R5 vont révolutionner votre façon de photographier et de filmer.
  • Objectifs RF-S

    RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM

    Un objectif zoom APS-C de la série EOS R allant du grand-angle au téléobjectif, idéal pour la photographie de voyage, animalière, sportive et lifestyle.
  • Articles liés

  • PHOTOGRAPHIE ANIMALIÈRE

    Les meilleurs objectifs pour la photographie animalière

    Capturez des images époustouflantes d'animaux sauvages et d'oiseaux avec ces objectifs à focale fixe et ces zooms.

  • Léopard se reposant à l'ombre.

    PHOTOGRAPHIE ANIMALIÈRE

    Des prix à l'origine d'une réussite professionnelle

    Deux lauréats du concours « Young Wildlife Photographer of the Year » expliquent comment leur première réussite a changé leur vie.

  • Un écureuil rouge regarde droit dans l'appareil photo en courant sur un tapis de feuilles mortes et de pétales tombées au sol.

    PHOTOGRAPHIE ANIMALIÈRE

    Conseils en matière de photographie animalière

    Conseils et techniques pour donner une nouvelle dimension à vos photos animalières et tirer le meilleur parti de votre appareil photo et de vos objectifs Canon.

  • La faune en basse lumière

    PHOTOGRAPHIE ANIMALIÈRE

    La faune en basse lumière

    Découvrez la vie cachée des animaux grâce à nos meilleurs conseils pour la photographie de nuit.