Une longueur d'avance grâce à une astuce technologique et logistique: l’amélioration de la disponibilité des systèmes multifonctions chez Canon

Wallisellen, septembre 2021 – Pratiquement tous les secteurs sont aujourd'hui confrontés à deux grands défis: les délais de livraison et la disponibilité du stock. Chez Canon, la solution qui vient d’être mise en œuvre améliorera sensiblement la disponibilité des séries de systèmes multifonctions imageRUNNER et i-SENSYS dès le quatrième trimestre. Une astuce qui fonctionne, car les systèmes sont basés sur une construction modulaire et la logistique est axée sur la flexibilité.

Carte mère dans Canon imageRUNNER ADVANCE DX C5800

Canon imageRUNNER ADVANCE DX C5800

Lorsque des commandes portant sur les modèles très appréciés imageRUNNER et i-SENSYS sont traitées chez Canon Suisse, le nom du produit porte la mention «BL». Autrement dit «Boardless» ou «Sans carte mère». La référence saisie sur le système concerne donc dans un premier temps les modules d’impression, de copie et de numérisation. Il ne manque que le cœur du dispositif: sa carte mère. Bien que très complexe et très sophistiquée, la machine est donc encore totalement inutilisable. Pendant son transport d’Asie en Europe, le temps est mis à profit pour produire la carte mère en aval dès que les semi-conducteurs, souvent en rupture de stock, sont disponibles.

Une fois produites, les cartes mères sont expédiées en urgence par fret aérien, donc plus vite que les machines déjà en route, et arrivent à leur destination en même temps ou peu après la livraison de la machine. Le montage des cartes mères dans le modèle destiné aux client-e-s de la vente directe est réalisé par le centre logistique Canon. Une opération qui ne prend que quelques minutes en fonction du modèle. Les entreprises agréées partenaires de Canon sont également impliquées dans cette astuce qui permet de contourner les problèmes d’approvisionnement. À leur tour, et grâce à leur personnel de service qualifié, elles finalisent le montage des machines et les installent.

Cette modification des processus de production exige, d’une part, de la flexibilité au niveau logistique. D’autre part, les machines doivent être conçues de sorte à autoriser, une fois assemblées, une intervention pour installer la carte mère. Aucun problème pour Canon, puisque dès le stade de la conception, les systèmes sont prévus pour permettre un remplacement rapide et simple de chaque composant, ce qui facilite également le recyclage des machines en fin de vie. Chez Canon, cette étape est intégrée à la philosophie de conception des produits, durabilité oblige.

Markus Naegeli, CEO de Canon (Suisse) SA, a donc toutes les raisons de se réjouir: «Avec cette solution logistique, nous n’avons certes pas résolu le problème de fond lié à la disponibilité dans l’industrie. Mais grâce à notre flexibilité, nous gagnons quelques semaines, ce qui est déterminant pour les entreprises désireuses de doter leur parc de machines des toutes dernières technologies, ou qui souhaitent passer à un niveau supérieur en matière de numérisation grâce à nos systèmes.» La formation technique continue de nos partenaires est payante: «Le temps passé et la charge de travail liés à cette opération sont absolument justifiés, en particulier si l’on considère le temps gagné dans la mise en service des machines. Les premiers retours de nos partenaires confirment le caractère proactif et innovant de ce processus qui vise à améliorer la situation de nos livraisons», conclut Markus Naegeli.

N’hésitez pas à nous contacter pour convenir avec nous d’un entretien à ce sujet avec un-e spécialiste de Canon (Suisse) SA.

Téléchargement:
Communiqué de presse (pdf)