Plongée sous-marine en Indonésie avec le Canon Digital IXUS 90 IS

10.2.2008 - Martina et Marc Oliver Schaffner-Lenk relatent leurs vacances de plongée à Sauhaung au Nord de Sulawesi en juillet 2008 et les expériences qu'ils ont faites avec le Canon Digital IXUS 90 IS et le boîtier étanche WP-DC24 assorti.

Notre site de plongée se trouve à l’extrême Nord de Sulawesi – anciennement appelé Célèbes – à Sahaung, une petite île paradisiaque près de Bangka, dans l’archipel indonésien, qui comprend plus de 14 000 îles. Après le trajet en bateau de quarante minutes depuis Sulawesi, nous atteignons enfin le complexe hôtelier «Blue Bay Divers» tant attendu. Ce nom tient bien ses promesses, avec ses eaux bleues limpides et sa plage de sable blanc, qui rappellent immédiatement les Maldives.

Au terme du voyage fatigant et ses longues heures de vol, nous sommes ravis de pouvoir enfin nous étendre et nous reposer. Les sorties en plongée commenceront dès demain.
Le lendemain, nous nous levons de bonne heure : petit-déjeuner à 7 heures, suivi par un contrôle complet de l’équipement, y compris mon nouveau Canon Digital IXUS 90 IS et le boîtier sous-marin, puis un briefing et l’embarquement sur le bateau «Enjoy».
Voilà qu’il est déjà 8 heures – ou faudrait-il dire plutôt «seulement» 8 heures ?

Notre premier site de plongée se trouve non loin de l’hôtel – une Mecque pour les fans de prises de vues macro : des hippocampes, poissons-feuilles, poissons-grenouilles et des limaces de mer – tout ce qui fait le bonheur des plongeurs – défilent devant nos yeux. Avant de plonger en profondeur, nous devons procéder à un dernier contrôle de l’équipement, un test du boîtier sous-marin, et obtenir l’aval de notre guide de plongée Yaps, après quoi nous nous laissons tomber l’un après l’autre en arrière dans l’eau.
Nous atteignons assez rapidement notre profondeur de plongée de 28 m. Yaps tient à nous montrer un récif de corail, où séjournent souvent de nombreux hippocampes, qui heureusement n’ont pas fait défaut.

J’enclenche mon appareil photo Canon en mode sous-marin, avec macro et flash. Pour moi c’est un coup d’essai, car je ne suis pas encore familiarisé avec cet appareil. Il faut retenir brièvement son souffle et avoir une main ferme pour capter les hippocampes de profil ; appuyer deux, trois fois et les voilà enregistrés sur la puce. Suivent d’autres sites et de nombreuses prises de vues macro... De temps en temps, je contrôle mes photos et je dois dire que l’image est claire, les couleurs brillantes. Je suis vraiment épaté de tout ce dont les appareils photo Canon sont capables – ou devrais-je dire «que je suis en mesure de faire ?» Ou est-ce la combinaison des deux ? Quoi qu’il en soit, la qualité des images sur l’ordinateur portable me fournit la garantie finale.

Le résultat de mes photos de plongée sous-marine a dépassé toutes mes attentes envers le Canon Digital IXUS 90 IS, qui offre une qualité d’image exceptionnelle. Mais ce n’est pas tout : les menus sont clairs et l’appareil est facile à utiliser. Ce que j’apprécie en particulier est le grand écran à 3 pouces, à l’aide duquel on pourrait commencer à trier ses images déjà sous l’eau.
J’ai utilisé uniquement l’appareil photo et le boîtier sous-marin WP-DC24 de Canon, sans flash externe ni aucun autre accessoire d’éclairage.

Le seul conseil que j’ai reçu de notre guide est de regarder vers le haut, de m’orienter selon le faisceau lumineux du soleil, de choisir ma position et de «prendre les photos de ma vie». Grâce aux menus conviviaux de l’appareil photo, j’ai pu mettre ce conseil immédiatement en pratique.

Je suis satisfait en tout point du Canon Digital IXUS 90 IS et – après avoir passé trois semaines de vacances de plongée et pris environ 900 photos – je peux le recommander vivement à tous les amateurs de plongée sous-marine. Même certains plongeurs munis d’équipements professionnels très coûteux étaient un peu envieux. J’ai presque oublié de préciser qu’aucune des photos n’a été retouchée à l’aide d’un logiciel de traitement d’image. Vu l’éventail de fonctions disponibles sur les appareils photo Canon, il est inutile de dépenser beaucoup d’argent pour un logiciel de ce genre.

Nous nous réjouissons déjà de nos prochaines vacances de plongée et de passer de nombreux beaux moments sous et au-dessus de l’eau.

spacer
					image
Downloads
Tableau de compatibilité [PDF, 3.1 MB]
Brochures
Listes de prix
Reportages sur les boîtiers étanches
Le plaisir de la photographie «élémentaire» – 1re partie
Le plaisir de la photographie «élémentaire» – 2e partie
Le plaisir de la photographie «élémentaire» – 3e partie
"Plonger en photographiant" de Franco Banfi
Plongée sous-marine en Indonésie avec le Canon Digital IXUS 90 IS
Informations utiles
Concours « Les mondes sous-marins »
Aperçu des boîtiers étanches
Compensation du poids
Entretien du boîtier étanche
Conseils pour la photographie sous-marine
Canon Press Centre
Produits associés
Digital IXUS
PowerShot
Reflex EOS numériques
Imprimantes photo compactes