ARTICLE

Marquer les esprits

Pourquoi les émotions doivent-elles être au cœur du marketing axé sur les données

Marquer les esprits

Canon Camera

Établir un lien est sous-estimé

Pour établir une nouvelle relation positive, il est essentiel de faire une bonne « première impression ». En une fraction de seconde, notre cerveau a déjà décidé comment répondre à la première interaction avec un inconnu. Les marques doivent donc s'assurer que leur communication client est efficace dès les premiers instants. Si un consommateur associe une marque à une interaction négative, il sera difficile de le faire changer d'avis.

Les consommateurs modernes souhaitent se sentir appréciés. Ils désirent avoir le sentiment qu'une marque les connaît, ainsi que leurs intérêts et leurs besoins, et qu'elle communique avec eux en conséquence, en tant qu'individus. Et il est assez facile d'accéder à ces informations. Chaque fois qu'une personne interagit avec une marque en ligne, elle laisse derrière elle une multitude de données personnelles qui nous aident à comprendre son comportement.

Comme l'a expliqué Colin Strong, responsable de la science comportementale chez Ipsos, lors du Future Promotion Forum de Canon en 2020, nous sommes tous conscients que le monde est de plus en plus « converti en données », ce n'est donc pas un manque de données disponibles qui pose problème. Cependant, les marques ont souvent du mal à comprendre comment interpréter au mieux ces données. Dans un monde où la technologie et les données semblent être le fer de lance des campagnes de marketing, comment les marques peuvent-elles s'assurer d'attirer l'attention des consommateurs et d'interagir avec eux en tant qu'individus, et pas seulement en tant que clients potentiels ? La réponse est de rendre le marketing axé sur les données plus humain.

Les clients avant tout. Les données ensuite.

Les données offrent aux marketeurs l'opportunité unique de mieux connaître les consommateurs, mais elles ont leurs limites si elles ne sont pas utilisées correctement. Oui, la technologie peut aider à recueillir des données et à établir des rapports sur les tendances, mais elle ne permet pas de comprendre ce que les données peuvent représenter. C'est là que l'intervention humaine est nécessaire.

Lors d'une interview accordée à Print Power, Diana Lucaci, fondatrice de la société de recherche en neurosciences True Impact, expose pourquoi il est important d'introduire l'élément humain dans votre stratégie marketing : « Notre paradigme a évolué : les clients sont plus que des données, ils sont avant tout des humains. Si vous essayez de créer un message qui doit plaire dès la première seconde, vous devez comprendre comment le cerveau fonctionne et comment susciter cette émotion immédiatement. »

Ainsi, pour optimiser l'impact et améliorer l'expérience client, il est essentiel d'interpréter les données pour mieux comprendre la personne qu'elles représentent : en effet, chaque consommateur réagira différemment aux efforts de marketing d'une marque.

Au-delà des communications numériques

Avec des canaux de marketing numérique déjà très chargés, les marques cherchent de nouveaux moyens de cibler leurs clients. Et bien que l'impression puisse être considérée comme un support démodé, de nombreuses marques renouent avec cette forme de communication éprouvée pour se démarquer, engager leurs clients et les inspirer.

L'impression ne remplace pas le numérique : elle le complète, tout comme le numérique complète l'impression. Son efficacité repose sur sa capacité à faire se sentir les consommateurs valorisés, ce que fait rarement une communication digitale. Comme nous l'avons évoqué dans notre récent article sur le pouvoir du toucher de l'imprimé, la nature physique de l'impression peut stimuler le cerveau et susciter une réaction émotionnelle. Pourquoi ? Parce que nos émotions sont liées à nos sens et que le courrier imprimé fait appel à plus de sens qu'une simple photo numérique.

Et lorsque l'impression est associée aux données clients pour créer un message spécialement adapté à son destinataire, celui-ci se sent davantage lié à la marque, car on a pris le temps de comprendre ses préférences et de lui envoyer un courrier à la fois pertinent et opportun. En procédant ainsi, la marque améliore l'expérience client, ce qui, en conséquence, renforce la mémorisation et améliore le retour sur investissement du marketing.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de placer les émotions au cœur de votre marketing axé sur les données, regardez la présentation de Colin Strong au Future Promotion Forum ici.

Produits et solutions connexes

Allez plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus