Rétrospective sur les 15 années de SWICO Recycling par le membre fondateur Canon

Dietlikon, le 29 avril 2009 – Les appareils électriques et électroniques tels que les imprimantes et les copieurs se composent avant tout de pièces et de matériaux récupérables et recyclables. Pour les réintroduire dans le cycle de production, les appareils sont d’abord démontés, puis destinés à une réutilisation ou un recyclage adapté en fonction de leurs composants. SWICO Recycling veille depuis 15 ans à ce que tous les appareils apportés au bon endroit soient recyclés dans des conditions respectueuses de l’environnement. Une véritable performance !

Au début des années 90, SWICO (Association économique suisse de la bureautique, de l’informatique, de la télématique et de l’organisation) recherchait une solution durable pour la collecte et le recyclage des déchets électroniques. Après concertation avec les six principaux fournisseurs de copieurs et d’appareils IT, ainsi qu’avec la Fondation pour la protection des consommateurs (FPC) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEFP), elle a conçu un système de reprise collectif dont elle s’est vu confier la mise en œuvre.

Canon, en qualité de membre fondateur, est de la partie depuis le premier jour – et cela pour une bonne raison : Canon s’est toujours appliquée à rechercher des solutions adaptées en vue d’obtenir un procédé de mise au rebut plus transparent. L’objectif était notamment d’éliminer les nombreux appareils usagés, qui ne sont plus restitués à Canon, dans des conditions respectueuses de l’environnement. Canon a donc engagé des coopérations avec des concurrents et d’autres partenaires compétents et entrepris de relever ce défi majeur.

Le système de recyclage de SWICO a été introduit en 1994 et s’est établi comme une référence au sein de l’Union européenne. Les entreprises participantes ont alors été confrontées à une tâche difficile : faire comprendre aux clients que la taxe anticipée de recyclage ouvertement mentionnée ne dissimulait pas une hausse de prix, mais que cet argent était investi de façon utile, pour le bien-être de l’environnement et donc le nôtre.

Lors de l’année de lancement, soit en 1994, la Suisse se trouvait dans une phase de récession. C’est pourquoi la réclamation de taxes supplémentaires a fait l’objet de nombreuses critiques acerbes de part et d’autre. A l’époque, les concurrents ne suivaient pas tous le même objectif, ce qui a conduit parfois à des débats intenses. Cependant, au bout de six mois seulement, il est apparu évident que cette solution sectorielle volontaire représentait une solution exemplaire pour l’avenir. Cette norme est ainsi parvenue à s’imposer, notamment grâce au soutien des décideurs prévoyants et soucieux de protéger l’environnement des clients de grande envergure (administration, banques et sociétés industrielles).

SWICO aujourd’hui
Aujourd’hui, SWICO Recycling regroupe 630 fabricants et importateurs d’appareils électriques et électroniques, ainsi que 500 centres de remise publics en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein. En l’espace de 15 ans, SWICO est parvenue à convaincre environ 90 pour cent des acteurs du marché de l’IT et de l’électronique grand public de participer au système de recyclage.

Le système de reprise est financé par la taxe anticipée de recyclage (TAR), qui est prélevée lors de l’achat d’un appareil neuf. Ces recettes permettent de financer la restitution gratuite de tous les appareils électriques et électroniques usagés. Les anciens appareils sont acheminés jusqu’à des entreprises d’élimination titulaires de licences, qui procèdent au démontage et à la récupération des matières premières. Ce recyclage permet de réintroduire jusqu’à 95% des matériaux dans le cycle de production !

En 2008, SWICO Recycling a récupéré un total de 50 753 tonnes de déchets électro­niques, ce qui correspond à une augmentation colossale du volume de reprise de 1371 pour cent par rapport à l'année de fondation ! Pas moins de 730 tonnes des déchets électroniques de l’année dernière ont rejoint le système de recyclage pour le compte de Canon. Il est important de noter que plus de la moitié de ces appareils Canon usagés ont été directement repris par Canon pour alimenter ensuite le système SWICO.

Canon remercie SWICO pour les 15 années d’excellente collaboration et souhaite aux recycleurs, pour les années et les décennies à venir, beaucoup de succès dans la transformation parfaite des déchets électroniques apparemment sans valeur en matériaux précieux tels que le verre, le plastique ou le métal.

Canon s’engage
Eléments fondamentaux de la philosophie de Canon, les thèmes de la durabilité et de la responsabilité sociale d’entreprise sont pris en considération dans toutes les activités. Celles-ci reposent en outre sur des principes visant à la plus grande harmonie possible entre l’écologie et la technologie. Canon dispose ainsi d’un système de gestion environnementale certifié au niveau international qui garantit des normes environnementales uniformes. Les clients sont toujours certains du respect des critères environnementaux stricts du développement au recyclage du produit, en passant par la production.

Au niveau social, Canon (Suisse) SA s’engage dans la formation des apprentis et propose des postes d’apprentissage intéressants dans plusieurs métiers. Canon est en outre fière de son partenariat de longue durée avec différentes organisations non lucratives réputées. Canon soutient par exemple la Croix-Rouge suisse, essentiellement dans le domaine de la jeunesse, et est en même temps un des premiers Conservation Partner du WWF. Canon fait ainsi partie du groupe de multinationales exclusives qui soutiennent la mobilisation du WWF pour la protection de l’environnement par la mise à disposition de fonds considérables.

De plus amples informations sur les activités de Canon dans le domaine social et environnemental.

Etat : avril 2009 – sous réserve d’erreurs et de modifications.

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ? Pourquoi ne pas consulter la rubrique Archives des actualités pour effectuer des recherches dans notre base de données d'actualités ?

spacer
					image
Communiqué de presse [pdf] [PDF, 140 KB]

Actualités