Canon et le WWF partagent les résultats d’une recherche sur l’impact du changement climatique dans l’Arctique

Wallisellen, le 5 septembre 2014 – Canon, leader mondial dans les solutions d’imagerie, et le WWF International, publient les conclusions de deux de leurs programmes de recherche enregistrant l’état de l’environnement et le changement climatique dans l’Arctique. Dans le cadre de son rôle de Conservation Imaging Partner, Canon a sponsorisé les récentes expéditions scientifiques du WWF International dans l’archipel du Svalbard (avril 2014), près de la Norvège, et dans la mer de Laptev, en Russie (août 2013).

Canon_Ambassador.jpg

© Brutus Östling. Canon/WWF


Réalisée cette année, l’expédition WWF-Canon & de l’Institut Polaire norvégien dans l’archipel du Svalbard était axée sur la collecte de données sensibles sur la population d'ours polaire la plus occidentale d'Europe et sur la manière dont elle change d’habitat pour se reproduire. Seulement trois des 29 femelles adultes rencontrées au cours de la recherche ont accouché d’un ourson cette année. Même si les chercheurs considèrent qu’il faut lire cette information avec prudence, il est avéré que dans d’autres régions de l’Arctique la disparition de la banquise a un impact négatif sur la reproduction de l’espèce.

Les échantillons recueillis pendant les recherches ont aussi permis à une équipe de spécialistes en ADN d'isoler, pour la première fois, l'ADN de l'ours blanc à partir d'une empreinte laissée dans la neige. Pour le laboratoire de SPYGEN, la prochaine étape consistera à examiner si l'ADN obtenu de cette manière en dit plus aux chercheurs sur les spécimens auteurs de ces traces. Cette nouvelle technique pourrait permettre de réduire considérablement les investissements requis et de relever les défis liés au mode de collecte actuel de ces informations par les scientifiques, pour faciliter le suivi des populations d’ours dans le futur.

L’expédition WWF-Canon précédente (2013) sur la péninsule de Taïmyr, dans la mer de Laptev près de la Sibérie (Russie), visait à déterminer s'il existe des populations de morses génétiquement différentes dans la mer de Laptev ou si ces animaux sont de la même famille que l’une ou l’autre des populations voisines. Les scientifiques ont voulu répondre à cette question pour développer des systèmes de suivi efficaces pour les deux espèces et pour déterminer les actions requises pour leur protection dans une région où le transport maritime est en plein essor. Les résultats des premiers tests en laboratoire révèlent que sur le plan génétique les morses de Laptev sont plus proches des morses du Pacifique que de leurs congénères de l’Atlantique, et qu’ils présentent suffisamment de différences par rapport aux deux autres pour être considérés comme une population distincte.

Les expéditions dans l’archipel du Svalbard et dans la mer de Laptev ont été précédées en 2012 d’un voyage, «Sailing to Siku», entre le Groenland et le Haut-Arctique canadien, organisé pour évaluer les futures options de gestion de cette région et pour sensibiliser davantage sur la Last Ice Area, où la banquise d’été doit être préservée le plus longtemps possible. Canon a sponsorisé les photographes professionnels suivants pour qu’ils se joignent à chaque expédition: Thorsten Milse, Alexey Ebel et Brutus Östling. Le matériel d’imagerie Canon a aussi été utilisé par les équipes des trois expéditions pour capturer des images de la vie sauvage rencontrée tout au long du parcours et pour enregistrer les événements.

«Notre partenariat avec Canon nous a laissé un précieux héritage», indique Clive Tesar, member du Global Arctic Programme du WWF. «Il nous a aidé à produire de nouvelles connaissances scientifiques et à diffuser auprès de millions de gens dans le monde les défis liés à un Arctique en sursis, et il nous a fourni d’innombrables images qui nous permettent de présenter à des millions de gens la beauté et l’importance de l’Arctique.»

Susan Stuart, Sustainability Director, Canon Europe, Middle East and Africa, commente à ce sujet: «L’imagerie a un rôle sans précédent à jouer aux côtés de la recherche scientifique, et nous sommes fiers que l’expertise Canon ait pu aider le WWF à témoigner et à sensibiliser le public sur le changement climatique. Les enseignements tirés de nos deux dernières expéditions arctiques montre combien la recherche du WWF International est vraiment importante dans l’une des régions les moins explorées au monde.»
Canon Europe est un partenaire de conservation du WWF International depuis 1998. Ce partenariat démontre l'engagement de Canon Europe en faveur d'un futur durable dans lequel les êtres humains vivront en harmonie avec la nature.

Mise à jour: septembre 2014 - Sous réserve d’erreurs d’impression et de modifications.

spacer
					image
Informations complémentaires
WWF & NPI Expedition to Svalbard
Communiqué de presse [PDF, 211 KB]
Communiqués de presse
Informations institutionnelles
Informations produits office et professionnels
Informations produits grand public
Informations sur Canon Inc.
Centre de presse
Communiqués de presse
Ressources presse
Événements européens
Bibliothèque d'images
Dernières flux RSS
Canon Actualités Usage privé
Canon Actualités Usage professionnel
Canon Actualités Corporate