Canon équipe l’expédition suisse Objectif Sauvage dans la jungle bolivienne

Wallisellen, le 26 août 2015 – Objectif Sauvage: tel est le nom de l’ambitieux projet des cinéastes suisses Joshua Preiswerk, Cédrik Strahm et Martin Ureta. Le but de ces trois Romands est de tourner un film sur leurs expériences et leurs épreuves dans une des régions les plus sauvages et les plus inaccessibles de la forêt tropicale amazonienne de Bolivie. Canon Suisse les équipe avec diverses caméras et objectifs pour un tournage dans des conditions extrêmes.

Objectif sauvage

Enfin, au bout de 868 jours d’une intense préparation, l’équipe de projet, composée des trois cinéastes romands Joshua Preiswerk, Cédrik Strahm et Martin Ureta, va prendre le chemin de Santa Cruz de la Sierra en Bolivie. Ce qui unit ces trois créateurs, c’est leur désir irrépressible d’aventure. Ils possèdent tous une longue expérience en matière de récits filmés et photographiés. C’est sur ce trésor d’expériences qu’ils vont pouvoir s’appuyer, outre le vaste équipement Canon, pour réaliser leur ambitieux projet cinématographique dans la jungle.

Depuis la capitale provinciale bolivienne de Santa Cruz de la Sierra, il ne restera aux Suisses qu’à prendre un petit avion à hélices pour parvenir non sans mal à leur destination finale: le parc national Noel Kempff Mercado, au fin fond de la forêt tropicale amazonienne de Bolivie.

Un film sur l’une des régions les plus intactes du globe
Dans le parc national, c’est une des régions les plus sauvages et les plus authentiques de notre planète qui attend nos aventuriers cinéastes. Pendant 37 jours au total, ils sillonneront la forêt vierge en documentant leurs expériences et leurs épreuves. Chargés de leur équipement (notamment onze caméras et appareils photos), ils seront accompagnés par cinq guides locaux. Ici, dans ces endroits totalement déserts, ces trois cinéastes chevronnés veulent mettre en œuvre leur ambitieux projet: «Pour notre documentation, nous avons recherché des zones intactes qui offrent en même temps un biotope idéal pour des plantes rares et des animaux sauvages et sont suffisamment méconnues pour éveiller la curiosité du public», explique Cédrik Strahm.

Objectif sauvage - Team
Une des régions les moins explorées de notre globe – de gauche à droite: Martin Ureta, Cédrik Strahm et Joshua Preiswerk dans le parc national Noel Kempff Mercado en Bolivie

Selon Strahm, cette partie de la forêt tropicale bolivienne appartient aux régions de la zone amazonienne qui ont été le moins en contact avec l’être humain et qui se prêtent donc le mieux à l’expédition cinématographique d’Objectif Sauvage: «Certains disent que la nature y est restée totalement livrée à elle-même depuis plus d’un milliard d’années», affirme Strahm.

Le film permet de vivre l’expédition par soi-même
Avec l’expédition Objectif Sauvage, les auteurs ont pour but de présenter au public suisse sous un angle nouveau ce qui est probablement une des dernières aventures sur notre planète. Avec leur film, les trois jeunes hommes documentent les expériences, les défis et les moments chargés d’émotions qui les attendent dans une des régions les moins explorées du monde.

Objectif sauvage - Black Kaiman
Voici le genre de rencontres qui attendent Objectif Sauvage: un caïman noir dans le parc national Noel Kempff Mercado en Bolivie.

Enfin et surtout, Objectif Sauvage rappelle la valeur irremplaçable des forêts tropicales intactes pour le monde civilisé, et le fait qu’il vaut la peine de les préserver à tout prix pour les générations futures.
Le film sera optimisé pour une diffusion à la télévision sur une durée de 52 minutes. 

Des appareils Canon en service dans des conditions difficiles
Le projet de film d’Objectif Sauvage est produit en régie propre et doit répondre aux exigences de qualité les plus poussées grâce à l’utilisation d’une technologie de pointe. Canon soutient ce projet avec un équipement permettant sa réalisation photographique et filmée. Cet équipement devra résister à de grandes contraintes dues à une forte humidité de l’air, à des températures élevées et à des variations météorologiques imprévisibles. Le film sera principalement tourné avec une Canon EOS 1D C en qualité d’image 4K.

Objectif sauvage - Products

Sur le plan photographique, les Suisses romands misent sur les tout nouveaux appareils Canon EOS 5D: avec leurs plus de 50 millions de pixels, ils captent les moindres détails en combinaison avec les objectifs EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4 surtout pour la photographie animale et EF 11-24mm f/4L USM pour la photo de paysages. En outre, l’équipe utilisera un Canon XC10 et un LEGRIA mini X pour tenir les personnes intéressées au courant des événements par des séquences «making of» et des reportages vidéo quotidiens. Ces réalisations pourront alors être consultées sur les réseaux sociaux d’Objectif Sauvage et de Canon Suisse.

Vous trouverez de plus amples informations sur: www.objectifsauvage.com, www.facebook.com/objectifsauvage2014 ou www.facebook.com/CanonSuisse

spacer
					image
Informations complémentaires
Communiqué de presse [PDF, 404 KB]
Communiqués de presse
Informations institutionnelles
Informations produits office et professionnels
Informations produits grand public
Informations sur Canon Inc.
Centre de presse
Communiqués de presse
Ressources presse
Événements européens
Bibliothèque d'images
Dernières flux RSS
Canon Actualités Usage privé
Canon Actualités Usage professionnel
Canon Actualités Corporate