no consumer

Perfectionner l'art de la photographie de portrait par Christian Anderl

L'Explorateur Canon Christian Anderl, musicien dans l'âme et chef de talent, est également un photographe international spécialisé dans la photographie de portrait pour la publicité. Il a travaillé pour des clients prestigieux tels que Red Bull, Ikea et Universal.

Nous lui avons demandé de nous présenter sa vision de la photographie et de nous expliquer comment il travaille avec ses sujets pour créer des portraits captivants.

Votre principal défi en tant que photographe de portrait

« Souvent, il suffit de placer quelqu'un devant un objectif pour qu'il se raidisse instantanément. C'est généralement parce que votre sujet sait que vous attendez quelque chose de sa part ; il peut se sentir mal à l'aise ou ne pas savoir comment se tenir devant un appareil photo. Le défi commence avant même que votre sujet ne pose devant votre appareil. En tant que photographe, vous devez interagir avec votre modèle pour créer une intimité qui aidera à révéler sa vraie personnalité. »

Saisir la personnalité ou créer une vraie ressemblance

« Il arrive que la préparation soit plus longue que le shooting proprement dit. Prenez soin de mettre votre sujet à l'aise avant de commencer à le photographier, afin de découvrir ses passions. Il peut s'agir de ses enfants et de sa famille, du sport, du camping, etc. Trouvez un sujet qui lui tient à cœur et dont il aime parler. Ce sera d'une grande aide lorsque votre sujet passera devant l'objectif. Pendant qu'ils discutent, les gens se sentent plus à l'aise, et vous pouvez alors vous concentrer sur l'éclairage et sur les aspects techniques. Votre conversation en amont vous permettra probablement d'en savoir plus sur votre sujet, ce qui vous aidera à créer un portrait plus fidèle.

« Laissez toujours votre sujet regarder les photos que vous avez prises. Assurez-vous que l'un des portraits lui convienne et lui donne un ressenti positif sur cette expérience. »

Pourquoi les portraits sont à ce point enrichissants

« C'est on ne peut plus simple : si vous aimez les gens, vous aimerez réaliser des portraits ainsi que les défis que cela représente. Vous ne savez jamais à l'avance qui vous allez avoir en face de vous et la réalisation de portraits peut vous en apprendre beaucoup, tant sur les gens que sur la photographie. Une personne a beau sembler décontractée, elle porte toujours son lot d'insécurités et c'est précisément ce que les sujets ont à l'esprit pendant qu'ils sont photographiés. Certains ont peur que leur portrait dévoile au grand jour leurs failles. Votre tâche consiste à leur donner des raisons de vous faire confiance. Voir quelqu'un prendre de l'assurance une fois que vous avez réalisé son portrait est extrêmement gratifiant. »

Günter-Tolar-Christian-Anderl.jpg
Günter Tolar - © Christian Anderl - Canon EOS 5D Mark II avec un objectif Canon EF70-200mm f/2.8L IS II USM ; exposition 1/125 s à f/10, ISO 100.

« La préparation de ce portrait a été très simple. Présentateur télé pendant des années, Günter Tolar avait l'habitude d'être pris en photo. Cela peut quand même représenter un vrai défi. Si votre sujet est célèbre ou habitué aux photographes et aux appareils photo, il peut commencer à s'ennuyer rapidement ou poser « machinalement ». Par chance, Günter est quelqu'un de très gentil et je n'ai eu aucun mal à m'entendre avec lui.

« Nous avons passé environ 30 minutes en studio, à évoquer son travail, sa vie et ses expériences dans les médias. Je lui ai exposé en détail le résultat que je voulais atteindre : un portrait en noir et blanc qui ferait ressortir le caractère de son visage et de ses rides, avec un contraste élevé.

« Pour résumer, je voulais créer un portrait très intime de sa personnalité, qui d'une certaine manière raconterait toutes les histoires et expériences qu'il a vécues. Il a été d'accord avec ma vision, et nous avons commencé à photographier des expressions sérieuses, principalement parce qu'il souriait sur la plupart de ses autres portraits. Il voulait quelques portraits sérieux de lui et nous avons adoré le résultat. Mais le meilleur moment a été lorsque je me suis loupé et qu'il n'était non pas en train de sourire mais bien de se moquer de moi. C'était un moment très sincère et authentique et je suis ravi d'avoir appuyé sur le déclencheur et de l'avoir immortalisé. Nous avions dans l'idée de créer des portraits sérieux et la séance s'est terminée dans un éclat de rire. Les choses ne se passent jamais vraiment comme prévu, et c'est parfois pour le mieux !

« Les shootings réalisés ailleurs que dans un studio n'ont rien à voir, étant donné que les sujets ne se focalisent pas sur les projecteurs et le matériel photographique. Dans un studio, il n'y a que les projecteurs, l'appareil et vous, soit autant d'éléments qui peuvent capter l'attention de votre sujet et gêner la mise en place d'un environnement relaxant. D'un autre côté, une trop faible concentration peut rendre difficile la prise de vues d'un moment et d'une personnalité, surtout lorsque de nombreuses personnes sont présentes. Tout dépend de votre sujet, plus encore que de votre environnement. Chaque personne est différente et réagit différemment devant des appareils photo, projecteurs et photographes.

« Où que vous réalisiez votre portrait, l'essentiel est de créer une vraie connexion avec votre sujet. En général, je ne sors mon appareil photo que lorsque je suis sur le point de prendre une photo. L'appareil photo est certes un outil nécessaire aux portraits mais si vous ne le lâchez pas ou ne le quittez pas des yeux, vous aurez du mal à établir un lien avec votre sujet. La connexion est à la base de tout bon portrait. »

Actualités

À venir : Redécouvrir le monde sans viseur.

S'abonner à la newsletter