no consumer
Crosby Breakers © Stephen McNally

Prise de vue en pose longue, en noir et blanc

Stephen McNally, coiffeur et amateur Canon, s’est lancé dans la photographie il y a seulement 8 ans. Il réalise aujourd'hui sa propre exposition de photographies en pose longue, en noir et blanc. Tout est allé très vite pour quelqu’un qui est pourtant passé maître dans l’art de prendre son temps.

Découvrez les scènes préférées de Stephen, qui nous livre les secrets d'une photo en pose longue réussie.

Stephen McNally fournit de précieux conseils pour vous aider à réaliser des photos spectaculaires en noir et blanc à l'aide d'expositions longues.

Cette vidéo est la dernière d'une série de vidéos dans lesquelles les utilisateurs Canon nous montrent comment ils ont pris leurs photos préférées.

Au cours du tournage réalisé non loin de Liverpool, Stephen a évoqué ses influences et ses techniques.

Photo-Noir-Blanc-Stephen-McNally
« Piano Sky » (Piano céleste), © Stephen McNally

Comment vous êtes-vous lancé dans la photographie ? Quelle a été votre source d'inspiration ?

« Je me suis procuré un appareil Canon EOS 450D et ai créé un compte Flickr pour exposer mes photos. J'ai alors découvert que ce site fourmillait de photos incroyables réalisées par d'autres amateurs, ce qui m'a donné envie d'aller sur différents sites pour en apprendre davantage sur la composition, les paramètres d'ouverture, l'exposition et les retouches.

« J'admire les clichés en noir et blanc du photographe Michael Kenna, qui est né à deux pas de chez moi. C'est en lisant des publications à son sujet et en observant son travail que j'ai eu envie de me mettre à la photographie en noir et blanc. »

Pensez-vous que votre formation de coiffeur a une influence sur votre style de photographie ?

« Cette expérience m'a appris à être critique envers moi-même, à chercher constamment à améliorer mes images et à ne jamais me reposer sur mes lauriers. Pendant que j'apprenais mon métier, j'ai également suivi des formations artistiques, qui m'ont été d'une aide précieuse. »

Noir-Blanc-Carreau-Mine-Stephen-McNally
« Pit Head » (Carreau de mine), © Stephen McNally

Vos photos présentent un style bien spécifique : recherchez-vous quelque chose en particulier dans une scène ?

«°Lorsque j'explore un nouveau lieu, je cherche des éléments qui peuvent être isolés du paysage pour donner du relief à la scène. Par exemple, le ciel est-il plaisant ou maussade ? Il y a-t-il dans la scène quelque chose qui peut diriger le regard sur l'élément à mettre en avant ?

« Lorsque le ciel est nuageux, je fais en sorte qu'il occupe les deux tiers de l'image. J'utilise une pose longue et me sers d'une traînée de nuages pour guider l'œil du spectateur jusqu'à mon sujet, avec un réglage grand-angle. Quand le ciel est ensoleillé, je range mon appareil.

« Il y a des arbres que j'affectionne tout particulièrement et que je viens souvent photographier, à différentes saisons de l'année. Leur silhouette change, par exemple lorsqu'ils perdent leurs branches supérieures au cours d'une tempête.

« J'essaie de ne pas surcharger mes images, afin d'éviter que l'œil du spectateur ne se perde dans les détails.

« De tous les lieux que nous avons visités pendant le tournage, Perch Rock, qui arbore un phare pittoresque, est mon préféré. Sur place, une grande variété d'angles s'offre à vous pour libérer votre créativité, notamment avec les digues et le vieux fort, qui garantissent de superbes compositions. »

Noir-Blanc-Phare-Stephen-McNally
« Light House » (Phare), © Stephen McNally

Quel conseil donneriez-vous à un photographe souhaitant réaliser des photos en pose longue, en noir et blanc ?

« Vous devez disposer de l'équipement adéquat, de certaines connaissances techniques, d'un regard créatif et surtout d'une grande patience.

« Pour obtenir une image parfaitement nette, munissez-vous d'un trépied et d'un dispositif de déclenchement à distance de l'obturateur.

« Prenez soin d'utiliser un réglage ISO aussi bas que possible (ISO 100, dans l'idéal), au risque de voir du bruit numérique apparaître dans les zones sombres.

« Faites preuve de discernement quant au lieu et au moment de votre prise de vue. Les images en noir et blanc doivent comporter des éléments intéressants et remarquables, et un ciel nuageux est incontournable pour ce type de photos.

« Plus important encore, vous devez apprendre la patience, en particulier pendant les prises de vue nocturnes. L'obturateur peut avoir besoin d'une ouverture de 45 minutes, voire plus longue.

« Par ailleurs, avant de réaliser la vraie prise de vue, vous devrez sans doute prendre une première photo de test et consulter son histogramme pour identifier la durée d'exposition optimale. »

Noir-Blanc-Tour-Stephen-McNally
Time Square, © Stephen McNally

Avez-vous effectué beaucoup de retouches numériques sur cette image ?

« Seul un cliché déjà bon gagne à être amélioré. Mais il est vrai que je passe un certain temps sur mon ordinateur afin de peaufiner mes photos.

« Une fois que j'ai ouvert mon fichier RAW dans Adobe RAW, j'examine l'exposition pour déterminer si des retouches sont nécessaires. J'augmente ensuite la clarté et règle légèrement la saturation et la vibrance.

« Puis, dans Photoshop, j'ajuste les niveaux de luminosité et de contraste, avant de rehausser les courbes dans une autre couche. Je duplique la couche suivante et crée l'image en noir et blanc à partir de celle-ci. Après avoir dupliqué la couche en noir et blanc, je maquille et surexpose les différentes couches, respectivement pour les éclaircir et les assombrir si besoin.

« J'ajoute alors une couche de gradation dans le ciel, en mode de multiplication, en déplaçant le curseur d'opacité pour obtenir la profondeur de gradation idéale.

« Enfin, j'aplanis toutes les couches et enregistre une copie de travail au format PSD, en JPEG 300 ppp, ainsi qu'un exemplaire à 72 ppp. Je peux toujours revenir sur les couches. II suffit de réaliser cette opération plusieurs fois pour apprendre à l'effectuer rapidement. »

Que comptez-vous faire, maintenant ?

« Michael Kenna a passé beaucoup de temps en Extrême-Orient, notamment au Japon, et j'aimerais beaucoup m'y rendre un jour avec mon appareil. »

Recherchez Stephen McNally pour en savoir plus sur ses photos.